People - ShowBiz

Ami Youyou: « L’on se relève quand on trébuche et tombe »

ami youyou
Chantre, prophétesse, nouvelle créature, Ami Youyou s’illustre par sa voix qu’elle met au service de Dieu depuis 1998. Figure emblématique du gospel togolais, elle  a contribué à l’écriture des plus belles pages de ce genre musical au Togo. Son parcours musical très enrichissant, répond à un appel divin.
Totalisant 23 années de carrière, la diva du gospel 228, vient de mettre sur le marché de disque son 14è album baptisé « Ne wo dze anyiea wo fon na » littéralement traduit par « L’on se relève quand on trébuche et tombe ».
Résidant à Atlanta (USA) où elle poursuit son ministère au sein de l’église Cannan International où elle est connue sous le nom de Prophétesse Eunice, Ami Youyou a choisi la terre qui l’a vu naître et grandir pour sortir cet opus de 10 titres, chantés en Mina et en Anglais. ami youyou2
La cérémonie de lancement qui a connu la présence de parents, proches, amis, promoteurs culturels, ainsi que des confrères et consœurs artistes, s’est déroulée samedi 25 juin 2016 à Lomé.
A travers ce Volume 14, l’artiste entend « injecter à chaque auditeur le vaccin de la persévérance, du courage et de l’endurance, à travers la foi en Jésus Christ ».
« Auparavant, je vivais selon la chair, maintenant je vis selon l’Esprit Saint. Par le passé, je faisais confiance en moi-même, à présent c’est en Jésus que j’ai placé ma confiance », a fait savoir l’artiste.
« Je voudrais que cet album soit arraché comme du sel au marché et qui s’utilise dans tous les ménages », a lancé Ami Youyou à l’endroit de ses fans et du public togolais en général.
En projet, Ami Youyou annonce un grand spectacle, prévu pour décembre prochain. Une occasion de renouer le contact avec les siens, qu’elle porte dans son cœur, même loin des yeux à des milliers de kilomètres.
Cinq cent (500) francs CFA, voilà le prix auquel l’album est vendu sur le marché togolais. Un prix choc mais bien étudié par le staff managérial de l’artiste,  afin de permettre à tous les concitoyens de se procurer de ce 14è bébé.
Soutenons le gospel togolais, achetons l’album mais l’original. Les téléchargements en ligne tuent l’oeuvre.

Publier un Commentaire