Politique

Atelier du HCRRUN : L’optimisme de Gerry Taama

gerry tama hcrrun

Les travaux sur les réformes politiques et institutionnelles du HCRRUN ont été bouclés depuis vendredi dernier. Maintenant place au bilan.

Pour Gerry Taama, président du Nouvel Engagement Togolais (NET), il est nécessaire que Faure Gnassingbé prenne en compte les acquis de cet atelier. Pendant que certains acteurs politiques doutent encore de la bonne foi du Chef de l’Etat et son gouvernement dans la mise en œuvre des réformes, le candidat malheureux à la présidentielle d’avril 2015, semble complètement ivre d’un rare optimisme au sortir de cet atelier de 5 jours.
« L’origine même du HCRRUN me fait penser qu’il y a une volonté politique du chef de l’Etat. Il y a une idée directrice qui s’est dégagée durant les 5 jours des travaux. C’est que nous sommes dans un régime politique où le chef de l’Etat est quasiment l’alpha et oméga des décisions dans notre pays. Si on nous a réuni dans cette salle pendant 5 jours, c’est pour prendre nos recommandations. Nous restons optimistes et nous verrons dans les jours à venir le sort réservé au rapport qu’on a déposé », a-t-il laissé entendre.
A en croire le jeune politicien, cet atelier du HCRRUN pourrait être le dernier des multiples cadres de réflexion initiés par le gouvernement « dans ses tentatives douteuses » de mise en œuvre des réformes au Togo.
« Le caractère symbolique de cette assise, c’est qu’on ne pouvait plus se permettre encore de nous convoquer demain, si on ne met pas en application ce que nous avons décidé au cours de cet atelier », a-t-il lâché. Il trouve que c’est d’ailleurs l’occasion de « mettre à l’épreuve la bonne foi de Faure Gnassingbé».
Source : Icilome

Publier un Commentaire