Politique

L’opposition se rassemble pour les réformes

net et opposition

6 partis de l’opposition reprennent leur courage à deux mains pour eiger les réformes. Ils forment une coalition informelle et inclusive pour travailler sur les réformes et la décentralisation depuis ce lundi 9 janvier 2017 à Lomé.

Parmi les partis concernés peut-on citer  l’Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) du Professeur Aimé Gogué, les Forces Démocratiques pour la République (FDR), de Me Dodji Apevon, Togo Autrement de Fulbert Attisso, le Parti des Togolais dirigé par Nathaniel Olympio, Les Démocrates de Nicodeme Habia et le Mouvement Citoyen pour la Démocratie (MCD) de Me Mouhamed Tchassona-Traoré.

Il ne s’agit en aucun cas d’un regroupement avec des visions électorales et donc pas besoin de lui donner un nom .Pour Me Dodji Apevon des FDR  » Nous sommes un groupe d’opposition unie pour obliger le gouvernement à faire les réformes et non pas pour faire ombrage à qui que ce soit ».
Et à Fulbert Attissoh d’ajouter  » Nous sommes dans une structure informelle qui a décidé de travailler sur les réformes et la décentralisation avec la faculté pour chaque parti de retourner dans sa chapelle une fois que l’objectif atteint; c’est une expérimentation sur une période innovante, c’est donc marquer le caractère informel de notre union que nous avons décidé de ne pas le dénommer » .

Pour rappel, le président Faure Gnassingbé a nommé en conseil des ministres du 3 janvier dernier, les membres de la commission devant réfléchir aux réformes institutionnelles et constitutionnelles. Dans un tweet, le chef de l’Etat a précisé que  » la commission travaillera pour la vitalité de notre démocratie « .

Publier un Commentaire