Politique

Togo: Que retenir du discours chef de l’état ?

Gnassingbe Faure

Et enfin, le Président a parlé diront certains. Ce vendredi 06 janvier 2017, Faure Gnassingbé s’est plié à son devoir républicain. Dans son message à la Nation, le Président a tout d’abord tenu à  » rendre grâce à l’Eternel, Dieu des peuples et des nations pour la paix accordée à la Terre de nos aïeux, en cette période où le monde est pris dans une turbulence jamais égalée « .

Il s’est ensuite tourné vers le peuple en formulant à tous, des vœux ardents de santé, de paix profonde et de prospérité. Et ce malgré les viccissitudes que traversent tout un chacun. Occasion également pour le chef de l’Etat togolais d’adresser ces mêmes vœux à toute la diaspora, et à toutes les communautés et personnes qui vivent au Togo dans un climat de quiétude et d’harmonie.

Un vibrant hommage a été également rendu aux familles et proches des vaillants soldats, tombés au cours de l’année 2016 sur le front du maintien de la paix et de la stabilité au Mali. Le Togo s’est toujours engagé à accomplir son devoir de solidarité et son attachement à la paix et au renforcement de l’intégration sous-régionale.

« L’année 2016 a marqué le retour de notre pays sur la scène diplomatique, avec la tenue du sommet extraordinaire sur la sécurité et la sureté maritimes et le développement en Afrique, que notre pays a eu le privilège d’accueillir  » s’est réjoui Faure Gnassingbé. La réussite de ce grand événement démontre que le Togo joue sa partition dans la recherche de réponses innovantes aux problématiques sécuritaires, climatiques et économiques, au niveau continental et dans le monde.

Le gouvernement se dit au courant des réclamations légitimes des citoyens et s’engage à poursuivre résolument la mise en œuvre des différentes initiatives sociales. Il s’agit aussi d’assurer une création et un partage de la richesse nationale qui constituent le fondement de l’action gouvernementale, dans un esprit d’équité.

Au niveau des problèmes qui minent le pays, il est annoncé un renforcement du secteur de la santé à travers l’amélioration sensible de l’accès et de la qualité des soins. Ceci passe par la réhabilitation et la construction des structures modernes dans les différentes régions pour rapprocher l’offre de soins des populations bénéficiaires.

D’autres mesures sont prises pour mettre fin à la crise qui prévaut dans le secteur éducatif.Au plan institutionnel et politique, le processus de décentralisation est déclenché et devrait amener très bientôt aux élections locales.

Des encouragements ont été par ailleurs adressés aux Eperviers footballeurs à qui il est demandé de jouer avec force et détermination pour aller aussi loin que possible dans la Coupe d’Afrique des Nations au Gabon et de hisser haut les couleurs nationales.

Et comme le dit le Président , l’année 2017 sera celle d’une action publique davantage volontariste et décisive en matière économique, sociale et politique.

Publier un Commentaire