Media

Togo : Fermeture Sud Media : Agbeyome Kodjo du parti politique OBUTS réagit

La fermeture du groupe Sud Media ne fait que soulever des vagues de critiques à l’encontre de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC). Après les partis politiques comme le Nid, Les Démocrates, pour ne citer que ceux-là, c’est le tour du parti OBUTS de rentrer dans cette danse.

Agbeyome Kodjo, le président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) est intervenu dans cette affaire pour donner son point de vue sur ce sujet qui fait couler plus d’encre que de salive. « Plus vous prétendez comprimer la presse, plus l’explosion sera forte. Il faut donc vous résoudre à vivre avec elle », a conseillé cet ancien premier ministre, reprenant ainsi une citation de René de Chateaubriand.

Ce n’est pas la peine de fermer un quelconque média mais plutôt de cultiver les valeurs de négociations dans un pays qui se veut démocratique et ouvert à la liberté d’expression.

« OBUTS exhorte le Président de la HAAC à rapporter sans délai  sa décision et à engager  des discussions avec le Groupe Sud Média afin que celui-ci se conforme aux dispositions administratives en vigueur » a soutenu le chef de l’OBUTS.

Détail important, les organisations de la société civiles, les journalistes, artistes et citoyens se mobilisent depuis mardi pour une marche pacifique réclament la réouverture sans contexte des deux médias.

Publier un Commentaire