Societé

Togo : Vers une reconstruction du mur historique « AGBOGBO » de la ville de Notsè

Notsè, berceau de la civilisation Ewé est une grande  ville située à 91,5km de la capitale togolaise, Lomé. C’est à cet endroit qu’ont été officiellement lancés  jeudi 16 janvier les travaux de protection et de réhabilitation du périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé.

Ces travaux se situent dans le cadre du projet  «Protection et Réhabilitation de la muraille du périmètre de l’ancienne cité du peuple Ewé de Notsè », une initiative  portée par le CAID-Afrique (Cellule d’Appui aux Initiatives de Développement) mais appuyé par la Banque Mondiale à hauteur de 30 millions de Francs CFA.

« L’histoire du peuple Ewé était ici, si on laisse disparaitre, c’est  faire disparaître un pan  entier de l’histoire de ce peuple, donc j’espère que l’initiative qui est prise aujourd’hui va se poursuivre avec d’autres projets. Le développement culturel, sera intégré aux réflexions dans les objectifs de développement durable et dans le prochain PND, programme national de développement… » a dit le ministre de la culture, Guy Madjé LORENZO.

«Nous sommes rassemblés ce jour pour célébrer le lancement de sa réhabilitation de la muraille AGBOGBO qui est un mur construit depuis des temps immémoriaux  pour la protection de la population de la cité de Notsè. Ce mur avait un périmètre de 14,5km avec une hauteur de 4m et une largeur et 3m d’épaisseur » a ajouté de son côté, le chef Agokoli IV.

Dans ce même ordre d’idée, la  «construction d’un complexe culturel avec un musée historique des Ewé à l’intérieur de la muraille » est envisagée pour servir de centre de partage des valeurs et cultures propre au peuple éwé.

Publier un Commentaire