Développement

Développement : Le PUDC pose sa valise à Lomé, capitale du Togo

Le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) n’a pas fini de faire de répondre aux besoins des populations. Après les coins reculés, c’est l’occasion pour le Grand Lomé composé (15 quartiers et 38 marchés) de bénéficier d’ouvrages socio-communautaires de base.
La pose de la première pierre ainsi que la remise des chèques aux entreprises attributaires s’est déroulé hier jeudi en présence du ministre du Développement à la base, Mme Victoire Tomegah-Dogbe, la représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo Ndiaye, des premiers responsables de l’ANADEB et évidemment des chefs quartiers des localités concernées.
Evaluées à 358 000 000 de FCFA, les infrastructures seront constituées de 13 hangars cantonaux de 28 places, 05 magasins de stockage de 10 tonnes, 09 blocs de latrines de 6 cabines et de 11 installations de forages photovoltaïques. L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB), en qualité de maître d’ouvrage sera chargée de superviser ces travaux.
La Représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo Ndiaye a soutenu que « Rien n’est plus important pour soutenir les activités économiques des communautés à la base que de leur offrir des espaces de marché, et rien n’est plus important pour les femmes que de leur offrir des centres qui peuvent abriter leurs activités économiques(…) ».
Loin de penser que le PUDC était destiné aux villages uniquement, il est donc clair que les zones urbaines font parties de ses priorités. Ce programme se décline en (4) composantes du PUDC : les infrastructures socio-communautaires, les bâtiments scolaires, les cliniques mobiles, les points de forage, d’eau, les pistes rurales (1), le renforcement des capacités des populations (2), l’entrepreneuriat rural (3) et la géolocalisation (4).

Publier un Commentaire