Santé

Espérance de vie : On vit plus longtemps au Togo

Ceci devrait réjouir les togolais. Je dirai c’est la bonne nouvelle en début d’année. En effet les temps ont changé et en ce 21ème siècle, l’espérance de vie des Togolais est en hausse. Les gens vivent mieux dans des conditions plus ou moins décentes que les années antérieures. Le constat est général, aujourd’hui avec les prouesses de la science, beaucoup de personnes arrivent à trouver leurs pitances quotidiennes,  certains salaires ont un peu grimpé, les travailleurs exigent et obtiennent de meilleurs conditions de vie et de travail comme le démontre les récentes grèves du secteur de l’éducation avec la prise en compte des doléances des syndicats d’enseignants par le gouvernement.

A ces raisons s’ajoutent  des mesures de sécurités plus renforcées, des projets d’aménagement et d’assainissement des villes. C’est aussi sans oublier le projet Togo propre initié par le gouvernement pour assainir  les coins et recoins du pays. Une opération qui a vite retrouvé ses lettres de noblesse au point de constituer le nœud de la santé des populations. Côté santé, la médecine a aussi évolué, les césariennes pour les femmes sont subventionnées à 90 % par le gouvernement et les outils médicaux font peu à peu leurs entrées sur le terrain.

C’est ce que confirme révèle une série d’infographies publiées par le Medigo Blog sur l’espérance de vie des pays du monde entier. Ainsi  rapporte cette source « L’espérance de vie en bonne santé (Health Adjusted Life Expectancy, ou HALE) est une unité utilisée par l’Organisation Mondiale de la Santé afin de mesurer le nombre d’années qu’une personne peut espérer vivre en bonne santé, en tenant compte des facteurs économiques et sociaux ainsi que des taux de maladie et de handicap ».

Ce qui revient à dire qu’en enlevant l’espérance de vie en bonne santé de  l’espérance de vie totale, on obtient l’espérance de vie en mauvaise santé. Si l’espérance de vie totale est par exemple 55 ans  et l’espérance de vie en bonne santé 45  ans alors logiquement l’espérance de vie en mauvaise santé est de 10 ans. Un peu comme le nombre d’années au cours desquelles l’on est tombé malade. Ainsi au  Togo, il y a moins de 15 années d’espérances de vie en mauvaise santé depuis l’an 2000. Les  données de l’OMS montrent que les pays africains ont fait des efforts considérables en matière de santé et de développement depuis le début du siècle. Il est donc clair que l’Afrique a la plus importante réduction du nombre d’années en mauvaise santé.

D’ailleurs, la semaine dernière, une étude du  cabinet de consulting international a montré que sur  231  villes  étudiées, Lomé (capitale du Togo)  se situe en 206e position, devant Abidjan, Addis Abeba, Harare, Lagos, Abuja ou Ouagadougou.  Ce classement annuel repose sur plusieurs critères dont le climat, sécurité, santé, infrastructures, sorties, climat des affaires, …

MEDIGO – Vivre plus longtemps, vivre plus sainement?

Publier un Commentaire