Faits divers

Togo / MMLK : non à la dot comme une source d’enrichissement pour les familles

Embarrassant ! La dot qui devrait être un symbole d’amour et d’alliance entre un homme et une femme qui se sont choisis afin de vivre ensemble selon les liens sacrés et consacrés du mariage, est devenue un fonds de commerce, un business lucratif dans lequel se perd  beaucoup de familles en ce 21ème siècle. Le Mouvement Martin Luther King dit non à ces pratiques et en appelle au « bon sens qui devrait être la chose la mieux partagée » pour ainsi paraphraser une citation de l’écrivain français René Descartes.

Dans ce nouveau communiqué, le mouvement dirigé par le Pasteur EDOH K.KOMI, dit fustiger « la mauvaise foi et la cupidité des parents qui imposent de faramineuse dot aux hommes qui décident prendre leurs filles en mariage et les appelle à une prise de conscience et à la raison en se conformant aux dispositions du code des personnes et de famille au Togo ». Alors qu’au Togo, l’article  56 du code de personnes et de la famille a bien stipulé que « la dot a, le caractère de symbole. Elle peut être payée en espèce ou en nature ou sous les deux formes. Son montant ne peut excéder la somme de 10 mille francs ». Mais tout le temps c’est des factures exorbitantes, plus salées que les frais d’électricité de toute une maison que certaines familles présente au couple et spécialement à l’homme. L’habitude devenant une seconde nature, tout le monde se prête au jeu en oubliant que c’est une forme de chosification, de marchandage de la femme.

 

Par conséquent,  remarque le MMLK «  la  dot devient un nouveau moyen d’enrichissement, un fonds de commerce dont s’en servent la plupart des parents des futures épouses pour escroquer et extorquer des fonds  aux demandeurs de mariage.  Ainsi, la dot passe de  faramineuses sommes d’argent aux boissons fortes de variétés en passant par les pagnes, les chaussures et autres dont les valeurs sont inestimables. Tout est exigé et doit être sur place le même jour  en présence des deux familles avant d’authentifier le mariage coutumier ».

 

Les parents sont priés de se ressaisir en respectant les prescriptions légales. Sans quoi gouvernement devra sanctionner tous les parents véreux qui font de la dot, une entreprise lucrative.

Publier un Commentaire