Politique

CAP 2015 organise l’édition 2 de son colloque sur alternance

CAP 2015 (Combat pour l’alternance politique en 2015), une coalition de 4 partis politiques tenus en échec lors des dernières élections présidentielles de 2015 souhaite rééditer son  2ème colloque sous le thème central de la problématique de l’alternance politique en Afrique.  De quoi permettre aux uns et aux autres d’affuter leurs armes pour compter faire régner d’ici-là l’alternance tant rêvée.
A partir du 28 avril, au lendemain de la célébration des 57 ans d’indépendance du Togo, CAP 2015 rassemblera les militants et sympathisants autour de huit (8) sous-thèmes notamment « le libre accès aux médias », « égalité de chances pendant les compétitions électorales en Afrique », « contribution des confessions religieuses dans le processus de démocratisation du continent », « la communauté internationale et l’alternance politique en Afrique », « rôle et responsabilité des élites dans la démocratie », « rôle de l’armée dans le processus de démocratisation en Afrique » et « l’impact de la politique africaine de la France sur la démocratisation en Afrique ». Un contenu qui s’annonce d’ores et déjà centré sur les défis de l’heure.

 

D’éminentes   personnalités de plusieurs pays comme la France et le Bénin sont annoncées bien que leurs identités n’aient pas été dévoilées pour le moment. Pour Francis Pedro Amuzun, responsable de la Cellule de communication de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), les noms des invités ne seront connus  qu’à partir de mardi prochain. « Leur calendrier et agenda ne me permettent pas de donner leurs noms », a-t-il dit au micro d’une radio de la place.

CAP 2015 balise sa voie et compte peser dans la balance électorale. Cette rencontre n’est qu’une source d’informations, de formation et d’inspiration pour ces partis regroupés en un.« Nous avons de la matière pour régler les problèmes, ceci pour faire taire les mauvaises langues », a précidé M. Amuzun.

On apprend que CAP 2015 boycottera de nouveau les festivités marquant les 57 ans d’indépendance du Togo. Des cultes religieux aux inaugurations en passant par le  grand défilé du 27 avril, il s’en moque complètement. Peu importe, une messe spéciale aura lieu le 27 au siège de l’ANC, la figure de proue de l’opposition.

Rappelons-le,  CAP 2015 est composé de  l’ANC, la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), le Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) et l’Union des démocrates-socialistes du Togo (UDS-Togo).

Publier un Commentaire