Economie

Une délégation belgo-luxembourgeoise en visite au Togo

Le Togo, petit pays d’Afrique occidentale doté d’un climat des affaires souples, des ressources minières, ne cesse de séduire les investisseurs. Les Chinois, les Allemands et plusieurs autres nationalités y défilent tout au long des années à la recherche de secteurs porteurs où il serait fructueux d’investir.

 

Tout va bien pour le Togo avec la visite ce lundi d’une délégation d’hommes d’affaires belgo-luxembourgeois. Ils étaient reçus en audience par le Premier ministre togolais, Komi Selom Klassou à la Primature. Pour faire d’une pierre deux coups, ces potentiels investisseurs ont échangé avec des hommes d’affaires togolais.

 

Le Togo est un pays qui inspire confiance. Les similitudes sont nombreuses avec la Belgique et la délégation en séjour à Lomé confirme cela. «  Les secteurs dans lesquels le Togo investit beaucoup sont aussi ceux dans lesquels la Belgique a une expertise et un savoir-faire important » selon Cécile JODGNE, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur en sa qualité de chef de délégation.

 

De ce pas, la Belgique ne souhaite laisser aucune occasion passer et mise essentiellement sur les secteurs à forte croissance. «  Une partie des entreprises qui nous accompagnent sont dans les secteurs des infrastructures, la formation, les médias  la santé, les nouvelles technologies » a informé le chef de délégation.

 

Mme JODGNE a rassuré que «  cette mission est la première depuis de très nombreuses années et elle confirme la volonté de la Belgique de s’investir encore plus en Afrique de l’ouest. Le Togo nous semble un bon départ ».

 

Les efforts du gouvernement sont à ce jour la raison principale qui d’ailleurs séduit les investisseurs. Il s’agit entre autres de la construction d’un 3ème quai pour un port moderne, un aéroport de classe internationale, des réformes fiscales.

Publier un Commentaire