Développement

Makhtar Diop, le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, en séjour au Togo

Makhtar Diop, le Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, en séjour au Togo ne compte pas repartir bredouille. Sa visite de travail  au Togo se solde par la signature de trois accords de financement avec le pays estimés à 39 milliards de francs CFA. Le chef de l’État a lui-même présidé la cérémonie de signature en présence de plusieurs membres du gouvernement.

 

Le premier accord signé porte sur un projet de filets sociaux et des services de base  évalué à 29 millions de dollars environ 17,5 milliards de FCFA approuvé par le conseil d’administration de la banque mondial.

Un projet ayant pour finalité d’aider le  Togo à poursuivre convenablement la mise en œuvre de sa politique nationale de développement à la base et aux filets de sécurité sociale.

Le deuxième accord signé est lié au projet emploi des jeunes vulnérables dont le montant s’élève à 15millions de dollars environ 9milliards FCFA. Ce projet est axé sur les opportunités économiques offertes aux jeunes pauvres et vulnérables.

Le troisième projet porte  sur le renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies. Plusieurs pays sont concernés : la Guinée Bisseau, le Liberia et le Nigeria. Le Togo a déjà obtenu 21 millions de dollars.

Aux dernières nouvelles, M. Makhtar Diop a annoncé la volonté  de la Banque Mondiale de porter l’appui budgétaire en cours de 30 millions de dollars, à  50 millions de dollars. Objectif : appuyer le Togo dans la bonne réalisation des réformes de l’heure.

 

Publier un Commentaire