Développement

Togo : Faure Gnassingbé lance les travaux de construction de 2 ponts

Le Togo est dans la fièvre de la célébration du 57 ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Toute une panoplie d’activités est prévue. Ce  21 avril 2017 restera une journée particulière pour les habitants de Koumongou.  Et pour cause, le chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé a conduit la  cérémonie de lancement des travaux de construction de deux ponts sur les rivières Kara et Koumongou. L’information nous parvient de la cellule de communication de la Présidence.

La cérémonie officielle s’est déroulée sur les  bords du Koumongou qui sépare le canton du même nom et celui de Sadori, tous  situés à environ  500km de Lomé, dans la toute nouvelle préfecture de l’Oti-Sud.  Ces deux ouvrages de longueurs respectives de 120 et 160m, ces sont d’une importance capitale voire  stratégique pour le désenclavement des localités avoisinantes, le développement national et  l’intégration régionale. Cela corrobore à juste titre les efforts du gouvernement dans le processus de désenclavement des zones rurales du pays à travers le Programme d’Urgence pour le Développement Communautaire (PUDC).

Estimés à 16 milliards de nos francs, ces deux ponts sont financés  conjointement par l’Etat togolais  et le gouvernement japonais par l’entremise de l’Agence japonaise de coopération  internationale, JICA.  Les populations bénéficiaires sont réparties sur trois préfectures (Oti, Oti-Sud et Dankpen)  et deux régions (Kara et Savanes). Elles se sont réjouies de la présence du chef de l’Etat en  ce jour mémorable.

 

A noter que ce lancement n’est que le premier de toute une série d’inaugurations d’ouvrages et d’infrastructures,  inscrite à l’agenda du chef de l’Etat dans le cadre de la célébration des 57 ans de  l’indépendance du Togo. La semaine prochaine sera marquée par l’inauguration du siège de l’Office togolais des recettes (OTR), le lancement des travaux du nouveau port de pêche qui sera construit à Gbétsogbé.  Une cérémonie de décoration aura lieu mercredi à l’hôtel Radisson 2 février. Le jeudi 27 avril sera le grand jour du défilé militaire et civil  sous le regard du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, du Premier ministre, Komi Sélom Klassou, du président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani, des différentes personnalités ministérielles, administratives, diplomatiques, traditionnelles et autres.

Publier un Commentaire