Societé

Togo : le Forum national sur le foncier au Togo, pour redresser le secteur

Depuis plusieurs années  déjà, le Togo est sans cesse menacé par des problèmes fonciers. La justice est pleine à craquer avec des dossiers de double vente, d’occupation illégale de réserves administratives débouchant la plupart du temps sur des conflits entre gouvernants et gouvernés ou entre collectivités. Trop c’est trop, les autorités ont décidé de prendre les taureaux par les cornes en organisant cette année à Lomé  le «Forum national sur les questions foncières»  qui s’étend du 18 au 22 avril sous le thème, «Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable».

«Nous voulons passer à l’action; vous convenez avec moi que notre pays est régi en matière de foncier par plusieurs textes. Nous avons le texte fondamental qui est un texte de 1906, utilisé avant notre indépendance et jusqu’ici, notre pays n’a pas un texte qui régit le domaine du foncier», a  d’abord rappeler Fiatouwo Sessenou, ministre de l’Urbanisme.

L’Etat «  ayant pris conscience de cet état des choses, a entrepris depuis 2013 des réformes en vue de doter notre pays d’un Code foncier et domanial. Les travaux au niveau des préfectures, des régions ont abouti à l’élaboration d’un avant-projet de Code foncier. Ce Code a fait l’objet d’une validation sur le plan national», a tenu à souligner Fiatouwo Sessenou.

Plusieurs acteurs concernés participent à ces rencontres. Le but est de doter le Togo d’un code foncier à jour pouvant mettre fin à des conflits qui à leurs tours sèment du trouble de tout genre. «Nous attendons beaucoup de ce Forum. Je crois que les uns et les autres en tireront profit, parce que les litiges fonciers partent souvent des chefs traditionnels et aboutissent au niveau des tribunaux. Donc les propriétaires terriens, les géomètres, les juges, tout le monde y est impliqué: nous allons trouver des solutions à tous ces problèmes pour que le citoyen puisse vivre en paix» a vivement souhaité Togbe Agokoli, chef traditionnel de Notsè.

Publier un Commentaire