Politique

UNIR | Union pour la République fête ses 5 ans

C’était un 14  avril 2012 à  Atakpamé qu’a pris forme le parti politique Union pour  la République (Unir),  érigé sur la chute de l’ancien parti   du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) du  feu Gnassingbé Eyadema. Nouvelle dénomination, nouveau départ  avec un logo passé du symbole de maïs à celui d’une colombe.

 

Cela fait donc cinq années que le parti Unir du président de la République togolaise, Faure Gnassingbé a donc vu le jour. Aujourd’hui, les militants sont conviés à faire un bilan, une introspection avant même de vivre dans la fièvre des grands dîners et festins fastes.

 

Mercredi dernier, le  vice-président  de l’Unir, Géorge Aidam  a conduit une réunion dans ce sens  à Atakpamé,  ville mère du parti de la Colombe.

« L’année 2018 étant une année électorale, cette année doit être considérée comme une année charnière au cours de laquelle nous devons commencer à nous préparer. Heureusement, elle coïncide avec le 5ème anniversaire de la création de notre parti. C’est avec beaucoup de joie que nous notons que cet événement nous concerne au premier chef parce que c’est ici à Atakpamé que le parti a été créé. Nous avons demandé aux militants de se mobiliser pour fêter dignement cet anniversaire », a indiqué Aidam.

 

Ces 5 années ont été jalonnées de défis pour le parti comme en témoigne les dernières élections législatives  de juillet 2013   où il a gagné   62 places pour ses  députés sur un total de 91 que compte l’Assemblée nationale. Il faudra surtout prendre en compte la  présidentielle d’avril 2015 remportée par son unique candidat Faure Gnassingbé qui fait d’ailleurs un 3ème mandat placé sous le sceau du social.

 

Au-delà de tous ses succès, le parti Unir n’est jamais en bon terme avec les autres partis de l’arène politique qui l’accuse d’un côté de fraudeur aux élections et d’un autre de diviseur de l’opposition.  A noter que les prochaines élections législatives sont prévues pour 2018.

Publier un Commentaire