Societé

Togo : Attention, la route fait des victimes !

La route tue. Les accidents se multiplient avec des conséquences lourdes aussi bien pour les victimes, leurs familles et le pays. Pour mettre la puce à l’oreille des uns et des autres, l’Action pour les Victimes de la Route (AVR), a rendu public  des chiffres qui donnent le vertige.

A s’en tenir aux statistiques de cette association,  la route a tué 3.784 personnes au Togo ces (08) huit dernières années avec au total 35.443 accidents. Les autorités doivent aller vers  l’adoption d’une politique de sensibilisation et de rigueur envers tout conducteur.

« Les pouvoirs publics doivent agir avec une plus grande vigueur, et aller à une politique de sensibilisation et de répression. Ceci doit être un engagement volontariste et pragmatique», a souhaité le président de l’AVR, Otto-Günther Kpegoh.

Selon d’autres chiffres provenant du  ministre de la sécurité et de la protection civile, le Lieutenant-colonel Yark  Damehane, au cours de l’année 2016, les services de police ont enregistré 514 décès par accident de route.

Ce même bilan sécuritaire  fait état de 6.846 blessés pour 5.393 cas d’accident.

Il faut noter que depuis un certain temps, le port de casque, étant devenu obligatoire et contrôlé en circulation, beaucoup d’usagers de la route l’ont inclus dans leurs modes de vie. Tout le temps, le gouvernement fait de son mieux en instaurant des semaines spéciales de réparation des phares de voitures et de motos. Si la route fait perdre des vies, c’est dire qu’il urge donc de respecter le code de la route, d’éviter la surcharge des camions et des bus et surtout faire preuve de prudence.

 

En avril dernier, une voiture policière contenant 5 personnes poursuivait à tombeau ouvert  des trafiquants de carburant frelaté. Finalement, le convoi policier est tombé dans un grand caniveau à Lomé. Bilan : les 5 policiers sont sortis avec de graves brûlures  puis succombèrent tour à tour quelques jours après.

Publier un Commentaire