Santé

Des cas de la maladie dite « Dengue » détectés à Lomé

La maladie est entrée sur le territoire togolais depuis le début de cette année 2017. L’information est révélée à travers un communiqué du ministère de la Santé faisant état de plusieurs cas de dengue identifiés dans Lomé Commune. La Division de la Surveillance Intégré des Urgences Sanitaires et de la Riposte souhaite livrer une véritable guerre contre cette maladie.

« L’incidence de la dengue progresse actuellement de manière très importante, et elle est inscrite aujourd’hui aux rangs des maladies dites «ré-émergentes», précise le communiqué.

La dengue, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est une maladie virale transmise par les moustiques qui se propage très rapidement selon l’OMS. Le virus se transmet à l’homme par la piqûre des femelles infectées de moustiques, principalement de l’espèce Aedes aegypti, mais aussi dans une moindre mesure d’ Aedes albopictus.
Selon toujours l’OMS, 50 millions de nouveaux cas sont détectés chaque année, dont 500 000 cas de dengue hémorragique sont mortels dans plus de 2,5% des cas.

« La dengue « classique » se manifeste brutalement après 4 à 10 jours d’incubation par l’apparition d’une forte fièvre souvent accompagnée de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et musculaires et d’une éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole. Au bout de 3 à 4 jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes s’intensifient (des hémorragies conjonctivales, des saignements de nez ou des ecchymoses pouvant survenir) avant de régresser rapidement », renseigne le communiqué.

Au cas où la maladie est détectée à une étape précoce, on administre des traitement au patient pour augmenter sa chance de vie.

En terme de prévention, il faut vivre dans un environnement sain, se protéger contre les moustiques, détruire les larves de moustiques qui se développent surtout en ces temps de pluie à la surface des eaux stagnantes. La prévention dit-on est mieux que la guérison. Raison pour laquelle se doit d’être vigilante et se renseigner auprès des services compétents en la matière.

Publier un Commentaire