Développement

PAUT : Des quartiers de Lomé disent adieu aux inondations

Le Projet d’Aménagement Urbain du Togo, phase 2 (PAUT 2) rentre peu à peu dans une phase active. Les travaux vont bon train et bientôt certains quartiers environnants du Port de Lomé diront au revoir aux inondations.

Treize (13) mois après le lancement des travaux, le taux de réalisation du projet est de 57%.
Jeudi, une délégation composée des ministres de l’agriculture, de l’environnement, de l’urbanisme, de l’Ambassadeur de l’Union Européenne et des Chefs traditionnels est allér faire un tour sur le chantier et voir les réalisations.

« C’est irréprochable ce qui est fait jusqu’à cet instant parce que ce sont des ouvrages solides et efficaces que nous avons visités et la preuve aussi c’est que Lomé a été échaudé des pluies diluviennes ces deux mois mais il n’y a pas eu de cas d’inondation signalés dans les quartiers impactés » a remarqué Oura-Koura Agadazi, ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique.

Le PAUT 2 , c’est une variété d’ouvrages réalisés par 380.000 m3 de lac excavé sur 780.000 m3 de prévus, 17.400 mètres linéaires de canaux construits sur 36.400 mètres .

Financé à hauteur de 28,2 milliards de francs CFA, le projet vise à prêter main forte au gouvernement togolais afin de réduire les risques d’inondation dans la zone Est de la ville de Lomé, surtout dans les quartiers Anfamé, Akodessewa-Kpota, Akodessewa-Kponou, Kanyikopé, Adakpamé, Kagomé, Adamavo et Baguida.

« Au-delà du bon déroulement des travaux, nous voudrions qu’à la fin, qu’il y ait une amélioration graduelle de la culture civique autour des ouvrages », a suggéré Nicolas Berlanga-Martinez, Ambassadeur, Chef de la délégation de l’UE au Togo.

Ce projet ne peut que qu’avoir l’assentiment des populations qui,à chaque nouvelle pluie se demandent à quel saint se vouer. Les quartiers ciblés sont sans doute les plus inondables de la ville de Lomé. A noter que tout ceci est possible grâce à l’Union Européenne.

Publier un Commentaire