Education

UL / Togo : les étudiants annoncent une grande marche : voici les raisons

Nous vous avons annoncé ce lundi la tenue d’une rencontre entre une délégation de la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE) et le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Aux dernières nouvelles, l’échange n’a pas eu lieu et fait penser à un manque de volonté criard de la part des autorités en charge de l’éducation au Togo. Les étudiants ne comptent pas se laisser faire dans une situation où personne ne cherche à les écouter.
Selon le récit des étudiants, « le Ministre, par l’intermédiaire d’un de ses gardiens annonce au chef protocole que la rencontre initialement prévu sur 11h ne se tiendra plus ». Un peu étonné par cette situation, les défenseurs des droits des étudiants ont donc « appelé le Ministre pour connaitre le réel motif de l’annulation de cette rencontre, qui visiblement portait en elle l’espoir d’une sortie pacifique de plusieurs mois de crise, et pourquoi c’est le gardien qui était chargé de nous faire parvenir cette décision ».
« A peine Le Secrétaire Général s’est présenté au ministre, que celui-ci lui a raccroché au nez après 26 secondes d’échange » rapporte une déclaration dont copie nous est parvenue. L’attitude du ministre, prouve selon les étudiants que le gouvernement « n’a pas l’intention de trouver de solutions consensuelles, justes et acceptables aux revendications posées ».
Cet état de chose est jugé inacceptable par les apprenants. Ils annoncent une marche de protestation. « Tout en maintenant le mot d’ordre de boycott des examens, la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants (LTDE) en collaboration avec certains délégués convient l’ensemble des étudiants et des élèves ainsi que toute la population à une marche pacifique ce samedi 15 juillet 2017 à partir de 08h devant l’entrée principale du campus sud » lit-on.
La LTDE dit prendre le peuple à témoin et en appelle « aux organisations de défense des droits de l’homme (ODDH) et de la société civile (OSC), à tous les partis politiques, à toutes les ambassades et représentations diplomatiques, à tous les leaders d’opinion, à toutes les autorités religieuses et morales, à tous les parents et à tous les citoyens Togolais aspirant à une école de qualité au Togo à voler au secours des milliers d’étudiants sans avenir et sans repère, désespérés, abandonnés, fatigués de vivre et d’étudier dans des conditions qui prédisposent à l’échec ».

La manifestation a pour point de départ le Campus Sud-Colombe de la paix-Deckon-Fréau pour échouer au Jardin-Ministère de l’enseignement supérieur.

Publier un Commentaire