Politique

Le Mouvement Génération Togo (MGT) demande à l’UNIR d’annuler sa marche

Militants UNIR

Le Mouvement Génération Togo en session extraordinaire samedi s’est penché sur la situation politique du pays. Il a passé en revue les derniers événements qui ont marqué la vie politique. Entre autres suggestions, l’Union pour la République (UNIR) doit abandonner sa marche.

Bien avant cela, le mouvement dit « s’incliner sur la mémoire des compatriotes tombés à la suite de l’usage des armes de guerre contre des manifestants fils de la même république ». Ainsi, il affiche un soutien indéfectible aux diverses initiatives tendant à traduire les auteurs « des événements macabres du 19 août 2017 au Togo » devant la Justice. Un fait attire de ce pas la curiosité des membres. Le gouvernement dit vouloir garantir la paix au moment où des militants manifestants sont arrêtés et emprisonnés.

Le mouvement génération Togo pense que le parti au pouvoir n’a pas besoin de battre les pavés. Cela ne fait que fragiliser le climat social. Son rôle est « au demeurant n’est pas de marcher encore moins traumatiser les pauvres populations en brandissant devant des revendications légitimes la violence sous toutes ses formes ». La mission du régime est « de trouver des solutions qui feraient le bonheur et la joie même de ceux qui ne les ont pas porté au pouvoir » note t-on.

Le mouvement prend la mesure des choses et demande au parti Unir d’avoir de « la hauteur et de la dignité » et d’ « annuler purement et simplement le plan de l’Apocalypse qu’il propose aux togolais à travers sa marche programmée à dessein et à la même période » que l’opposition.
Ce mouvement convie les jeunes à se désolidariser de ces manifestations. Il s’agira de rompre avec les chaînes de l’esclavage selon leurs dires.

Même s’il faut organiser une marche, elle doit se faire sans violence verbale, ni cailloux, ni gaz lacrymogènes, ni courses poursuites, ni blessés, ni arrestations, ni mort d’homme propose le MGT.

 

Publier un Commentaire