Politique

Les ghanéens mis en garde contre tout déplacement au Togo, ce vendredi 25 août

Cet avertissement a été envoyé par le sous-commissaire de l’immigration au Département régional de Volta du service d’immigration du Ghana, M. Isaac Mensah d’après le site d’information http://yen.com.gh

Selon lui, son service a reçu des informations suivant lesquelles il y aurait une escalade de violence et de troubles politiques au Togo d’où la nécessité d’avertir tout  Ghanéen qui envisagerait de traverser la frontière vers le Togo.

Dans un rapport de l’Agence de presse du Ghana, il a été révélé qu’une section de l’opposition avait prévu manifester à Lomé, capitale togolaise, en l’honneur des manifestants qui ont perdu la vie lors d’un affrontement avec les forces de l’ordre le samedi dernier. Le sous-commissaire a toutefois noté que la frontière Aflao-Lomé restera ouverte, mais a demandé que les citoyens ghanéens s’abstiennent de s’engager dans les activités politiques qui s’y déroulent.

Pendant que les concernés mêmes vaquent librement à leur occupation et ne sachant pas si le mot d’ordre de grève ou Togo mort sera suivi ou pas ce vendredi, cette sortie du sous-commissaire vient sensibiliser les ghanéens sur les troubles politiques qui se déroulent au Togo. Par ailleurs un communiqué du gouvernement dont une copie nous est parvenue rassure les uns et les autres que la journée du 25 août reste ordinaire et ouvrée.

Communiqué du gouvernement relatif à la journée du 25 Août 2017

 

Le week-end dernier, des affrontements entre les manifestants et les forces de sécurité ont entraîné quelques morts et blessés avec des arrestations.

Publier un Commentaire