Education

Togo : 2 millions d’élèves bientôt assurés

La rentrée scolaire 2017-2018 ne sera pas de tout repos pour le gouvernement togolais. Depuis cette semaine, il a montré sa volonté manifeste d’être aux côtés des couches défavorisées, vulnérables afin de leur apporter assistance. Dans ce sillon, la présidence de la République togolaise a annoncé mercredi un programme de couverture sanitaire pour 2 millions d’élèves qui selon les informations accèderont gratuitement à une prise en charge d’assurance incluant les risques de maladie et responsabilité civile.

Les premières bases de cet ambitieux projet ont été posé ce mercredi à Lomé avec le concours des sociétés d’assurance NSIA et Ogar.

School Assur, tel que le dénomme ses concepteurs est un projet unique, innovant, qui selon plusieurs personnes n’a encore été vu nulle part au monde. Ce programme d’assurance gratuite (maladie et responsabilité civile) compte prendre en charge 2 millions  d’élèves du Togo. Avec cette main forte prêtée par les autorités, les enfants vont pouvoir se soigner et se prémunir contre les conséquences financières des maladies et des évènements accidentels susceptibles de survenir durant leurs parcours scolaires. C’est aussi la garantie du paiement d’une indemnité en cas d’invalidité et le remboursement des frais médicaux dans la limite d’un plafond défini à l’occasion d’un accident au cours duquel l’assuré serait victime. Les parents sont donc épargnés des dépenses pour couvrir les frais liés aux soins médicaux et autres.

Les sociétés d’assurance , de leur côté compte proposer des contrats à des prix compétitifs aux jeunes assurés et à réagir avec efficacité lors des sinistres.
«Si nous rapportons le programme Assur School avec ce qui a été fait, le Togo va effectuer un saut qualitatif et approcher 40% de couverture de la population» a rappelé le professeur Moustapha Mijiyawa, ministre de la Santé lors de la signature de la convention avec les sociétés.

Selon la Présidence togolaise, School Assur est une initiative du Chef de l’État togolais qui rentre dans la droite ligne de son mandat social.
« C’est un projet innovant encore vu nulle part. L’Etat a choisi nos deux compagnies, des groupes spécialisés dans la gestion de la santé. La gestion sera faite en professionnel. C’est aussi une lutte contre la pauvreté », a avoué Jean Kakou Diagou, le PDG de NSIA à l’issue d’une rencontre avec Faure Gnassingbé.

 

Publier un Commentaire