Politique

Togo : Interdiction de marcher les jours ouvrés !

Les manifestations de rue deviennent courantes au Togo et cela crée des problèmes de circulation auxquels font face les autorités tout le temps. Le ministère de l’administration territoriale n’est pas fier de cette situation et demande aux différents partis politiques de ne plus manifester en semaine mais plutôt dans les week-ends.

Selon les raisons avancées dans un communiqué rendu public mardi, les manifestations publiques pacifiques qui ont lieu en cours de semaine perturbent la bonne marche des activités professionnelles. Alors que des entreprises privées de la place ont des obligations envers leurs clients puisque ne dépendant pas de l’Etat. Cette situation empêche leurs trafics et commence par gêner. De même, de simples citoyens n’arrivent pas à vaquer librement à leurs occupations afin de trouver leurs pains quotidiens. La sécurité en ces périodes est aussi problématique du fait de la fragilité du pays et de la rapide montée de la violence.

« Ces manifestations en semaine de travail perturbent gravement le fonctionnement  de tous types d’activités professionnelles, de l’administration » indique le communiqué, ci dessous. A cette raison s’ajoute l’impact  négatif que ces manifestations ont sur la situation sécuritaire du pays.

Le ministère  tout en restant attaché à la liberté constitutionnelle de manifestation « exhorte les partis politiques à privilégier les fins de semaine (samedi et dimanche) pour la programmation de leurs manifestations publiques, ceci dans l’intérêt de tous les Togolais ».

Cette sortie du ministère se justifie par les derniers événements malheureux issus d’une marche organisée par un parti de l’opposition. Cela s’est soldé par des pertes en vies humaines, des blessés et d’importants dégâts matériels. Tous les partis aussi bien de l’opposition que du pouvoir sont amenés à collaborer avec les autorités afin de garantir la libre circulation et la quiétude à toute la population. Ce n’est qu’à cette condition que tout le monde peut se sentir chez lui, dans son pays.

Publier un Commentaire