Politique

Togo : La Synergie d’action entre le CAP 2015 et le PNP s’annonce forte

Le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 et Le Parti national panafricain (PNP) sont en voie de former une seule coalition. C’est ce que laissent entendre beaucoup d’observateurs à la suite de la première conférence de presse conjointe des deux partis politiques de l’opposition togolaise. Mardi à Lomé, ils ont appelé les Togolais à observer une journée « morte » vendredi pour dit-on se recueillir après la disparition de deux citoyens lors des manifestations de samedi à Sokodé (Nord du pays).
« CAP 2015 et le PNP décident de faire de la journée de vendredi 25 août, une journée de recueillement et de prière en hommage aux victimes des massacres des 19 et 20 août 2017 », a déclaré Eric Dupuy, le chargé à la communication de l’ANC.
Les deux partis, d’une seule et même voix demandent « à toutes les forces vives de la nation de cesser toutes activités professionnelles et économiques toute la journée du vendredi 25 août 2017 de 6 heures à 18 heures ». Loin d’être un acte isolé, ils convient les autres mouvements et formations politiques, les Organisations de la Société Civile (OSC) à se joindre à cette idéologie afin que leurs voies puissent porter.
« CAP 2015 et le PNP lancent un appel solennel à tous les partis politiques de l’opposition et aux organisations de la société civile, afin qu’ils rejoignent cette initiative unitaire de libération du Togo », insiste le communiqué de ces partis.

Suite aux dernières manifestations publiques organisées par le PNP sur toute l’étendue du territoire ainsi qu’au niveau de la diaspora (Gabon, Ghana, Etats-Unis, Allemagne), les partis de l’opposition se sont montrés solidaires et favorables à cette action. Le bras tendu par le président du PNP, Tchikpi Atchadam à Jean-Pierre Fabre de l’Alliance Nationale pour la Changement (ANC) a été reçu avec plaisir. En témoigne ce début d’action commune.

Le PNP est-il le messie tant attendu par le peuple ?

Publier un Commentaire