Education

Togo : Que retenir de la rencontre de CSET

Vendredi dernier, la Coordination des syndicats de l’ éducation du Togo (CSET) a tenu une réunion à Lomé avec les enseignants. Au cours de l’assise, les syndicalistes ont passé en revue les principaux problèmes qui minent le secteur éducatif. Des questions de primes à celles du statut des enseignants volontaires, les participants n’ont pas hésité à donner leur point de vue. Voici en substance le compte-rendu de la rencontre tel que parvenu à notre Rédaction.

 

La rencontre a tourné autour de quatre points :

Au point 1, il s’agit des discussions issues de la rencontre avec le ministre le 09 juillet

Il s’agit de:
– S’informer sur l’évolution des travaux sur le Statut Particulier. Le ministre a accueilli favorablement la démarche et a promis mettre tout en œuvre afin que le Statut Particulier soit concensuellement accepté par tous .

– relater le problème des enseignants volontaires (EV)
La CSET a fait part d’un document soumis présentant la situation des Enseignants Volontaires. Ce document a été bien accueilli par le Ministre qui compte l’étudier.
– mentionner aussi le problème des 1018. Il est question des cas concrets envoyés au ministre sur sa demande pour étude.

– des affectations punitives où le ministre promet s’évertuer en vue d’une sérénité dans le monde éducatif.

– la mensualisation de la prime de rentrée et de bibliothèque, le ministre a fait comprendre que le principe n’est pas annulé même s’il connaîtra un retard.

Au point 2
Il s’agit des perspectives
À cet effet, plusieurs dispositions ont été annoncées à savoir :

– un document déjà envoyé au ministre demandant l’implication de la CSET à l’adoption du statut particulier.

– un document à adresser au premier ministre sur le statut particulier lui rappelant le délai de son adoption et de sa jouissance.
– des émissions médiatiques de sensibilisation et de préparation du terrain dès août jusqu’à la rentrée.

Au point 3, le bilan financier a été abordé

Le point 4 est consacré aux divers
Il a été discuté de la position de la CSET par rapport à la mensualisation de la prime de rentrée et de bibliothèque.
À cet effet, il ressort que la CSET n’est pas d’accord pour la mensualisation, toutefois elle ne souhaite être distraite par ce sujet qui risque de la détourner de son objectif principal qui est le statut particulier car ce dernier nécessite encore beaucoup plus d’énergie.

Après l’exposé de la coordination, la parole a été donnée aux camarades qui, tour à tour ont posé des questions auxquelles la coordination a pu apporter des réponses.
Des propositions ont été faites par rapport à la revalorisation des primes de surveillance et de correction des différents examens.
Des conseils ont été prodigués afin de se remobiliser pour les échéances à venir.
C’est dans une ambiance conviviale que la rencontre a pris fin à 12 heures 05 minutes.

L’attente des uns et des autres est de voir une amélioration dans les conditions de vie et de travail des enseignants togolais.

Publier un Commentaire