Faits divers

Vibrante cérémonie d’adieu aux humoristes togolais fauchés dans un accident

Une cérémonie d’envergure nationale a été organisée vendredi à Lomé pour rendre un vibrant hommage aux 6 personnes disparus dans un accident de route. Il s’agit des humoristes Folo, Agbasco, les frères Gafo, entre autres. C’était en présence du premier ministre togolais, Komi Selom Klassou, des membres du gouvernement, des religieux, parents et amis.
C’est dans un calme de cimetière, une atmosphère triste et maussade que s’est déroulée ladite cérémonie.  Chacun a son tour chez le bon Dieu retient-on de cette journée. Une position qu’illustre parfaitement ce verset biblique tiré du livre de l’Ecclésiaste et prononcé le père célébrant du jour : « Il y a un temps pour chaque chose sous le ciel. Un temps pour enfanter, un temps pour mourir… ».
Il est allé plus loin en rappelant dans son homélie que quoi qu’on fasse « La mort est certaine, mais nous ignorons la date. Se préparer à la mort, c’est d’accomplir sa tâche au jour le jour, à contribuer aussi longtemps que nous le pouvons à la construction de la cité terrestre, et en même temps s’engager à construire la cité céleste ».

Vague de tristesse des artistes

Tristes et embarrassés, les artistes qui étaient venus à la cérémonie ressemblaient à des orphelins. Voix cassées, visages de désespoir, leurs amis sont partis pour ne plus revenir. Remords et regrets étaient au rendez-vous ! « On a plein de projets ensemble. C’est toute une partie de nous qui s’en est allé. Nous demandons à Dieu de leur accorder un repos éternel. Quant à nous, nous allons nous efforcer pour préserver ce qu’ils ont laissé », a mentionné N’Tsuley Komi Mawulikplimi, alias Gogoligo, artiste humoriste togolais.
« En mourant ensemble, ils veulent nous transmettre un message. C’est ce message de solidarité et d’union, nous devons rester soudés et que l’amour soit notre arme contre la haine. C’est le sentiment que les Togolais doivent avoir en ce jour où on s’apprête à mettre définitivement nos frères en terre », a indiqué Abawoé, un autre humoriste.

Que la Terre leur soit légère !

Publier un Commentaire