Afrique

Sommet Afrique-Israël du 23 au 27 octobre 2017, ce qu’il faut savoir

Faure Gnassingbe lors d’un de ses récents voyages en Israël

Ce n’est plus qu’une question de jours. Le sommet Afrique-Israël aura lieu à Lomé du 23 au 27 octobre 2017 sur le thème « Haute Technologie et Sécurité en Afrique ». A cet effet, l’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire, au Togo, au Benin et Burkina Faso, avec résidence à Abidjan, Dr Eli Ben-Tura a accordé une interview à l’agence AIP. Il explique de fond en comble les soubassements de cette rencontre. Dr Ben-Tura rassure que ce sommet est historique tant pour l’Afrique que pour l’Israël.

A la question de savoir pourquoi avoir choisi un thème axé sur la technologie, l’ambassadeur estime qu’en matière « de sécurité et la technologie, Israël est connu comme startup-nation ». Autrement dit,  son pays a une maîtrise irréprochable du domaine.

« Il n’y a presque aucun appareil électronique que vous utilisez qui n’a pas de technologie israélienne même l’appareil avec lequel vous enregistrez, les portables, la télé, la radio, dans tout. Alors Israël est connu comme un pays très dynamique par rapport à la technologie. Et la technologie sert au développement, à la sécurité, à la population et au bien-être de la population. Alors ce thème-là, ne veut pas dire seulement sécurité contre le terrorisme. Ça veut également dire sécurité alimentaire, c’est une phrase générale qui a été choisie par nous (Etat d’Israël) et le pays co-organisateur le Togo » a-t-il expliqué.

En termes de participants, il rassure qu’entre 20 et 30 chefs d’Etats seront de la partie. Néanmoins, des ministres des pays invités viendront développer d’autres thèmes à savoir l’énergie, l’agriculture, la santé et la sécurité. « Chaque thème, poursuit Dr Eli Ben-Tura, sera couvert par les différents ministres. Alors, je ne crois pas qu’un chef d’Etat va venir avec quatre ministres mais je crois que chaque pays va décider quel est le thème le plus pertinent et viendra avec le ou les ministres concernés  ».

Les regards restent braqués en direction du Togo puisqu’il reste qu’un mois.

 

 

Publier un Commentaire