Jeunesse et emploi

Togo : 532 jeunes formés aux activités génératrices de revenus

A travers le programme « vacances utiles et citoyennes » du ministère de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, les vacances ne sont plus qu’un temps de distractions . C’est plutôt une occasion pour faire éclore le talent des jeunes. Ils viennent ainsi de mettre un terme à deux semaines de formation avec à la clé une cérémonie grandeur nature organisée à cet effet vendredi à la maison des Jeunes d’Amadahomé de Lomé.

532 jeunes vacanciers âgés de 15 à 25 ans ont appris à faire un certain nombre d’activités à même de les aider à gagner leur vie. Ils maîtrisent la décoration de chaussures, préparation de savons liquides, fabrication de perles, sérigraphie, l’art culinaire, impression sur tricot, pâtisserie et l’ informatique.
La cérémonie de clôture, a été riche en couleurs avec des prestations de chants et de chorégraphies. Elle a été de même rehaussée par la présence du ministre en charge de la Culture et de la formation civique Guy Madjé Lorenzo représentant sa collègue de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Victoire Tomégah Dogbé.
L’initiative née il y a 7 ans se renouvelle chaque année et donne aux jeunes des outils leur permettant d’intégrer aisément la vie active puis de se frotter les uns aux autres.

« Au cours de ces deux semaines, j’ai appris comment décorer les tapettes, y mettre des pagnes et perles. C’est une très bonne initiative dans la mesure où d’abord c’est une formation gratuite et secundo nous sommes en vacances sans rien faire. La formation nous a fait développer l’esprit d’entrepreneurial d’une certaine façon. J’en ai fait pour mes petits frères, sœurs et parents à la maison », s’est réjoui Honoré De Souza, l’un des bénéficiaires de la formation en décoration des chaussures.
Au-delà de ces formations, plusieurs communications ont été au cœur de ces deux (2) semaines. Il y a de façon synthétique : le civisme, la citoyenneté, la santé sexuelle, le VIH, l’entrepreneuriat.

« En pédagogie extrascolaire, un centre aéré est un espace d’éducation des jeunes autour des activités culturelles, manuelles, sportives, et artistique. Et ces réalisations palpables montrent à suffisance que la participation de ces jeunes aux activités du centre n’a pas été un temps perdu », a déclaré M. Guy Madjé Lorenzo.
Le ministère de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, octroie outre ses colonies de vacances à caractère résidentiel, la possibilité aux jeunes de se retrouver entre eux et de partager des moments inoubliables en apprenant une activité génératrice de revenus (AGR).

A ce jour, on estime que la participation de cette année a été plus forte comparativement aux autres.Les jeunes étaient 532 en 2017 contre 403 en 2016.

 

Publier un Commentaire