Societé

Togo : Célébration de la paix et sécurité pour la dignité humaine

La 36 ème Journée internationale de la paix a été célébrée en différé à travers un symposium en début de semaine à Lomé. La rencontre s’est déroulée autour du thème : « Ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous ». Les participants ont été outillés sur leurs contributions à la préservation de la paix, la promotion de la dignité humaine et de la sécurité, la culture de la tolérance. Cette rencontre est une initiative du Secrétariat d’Etat auprès du ministre de la justice en charge des droits de l’Homme. A travers cette tribune, chacun est mis devant ses responsabilités. Autrement dit, un questionnement s’impose aux participants quant à ce qui concerne la façon dont ils tentent de faire régner sur le Terre de nos Aieux c’es-à-dire le Togo, un climat vivable et conviviale.

Pour Mme Nakpa Polo, la secrétaire d’Etat chargée des Droits de l’Homme, il urge que tout le monde mette la main à la pâte.  Ces temps de crise dans le monde en général et particulièrement au Togo doivent faire l’objet de réflexion. La situation doit être prise avec des pincettes et pas à la légère puisque concernant la vie de plus de plusieurs milliards  d’habitants (dans le monde) . Il faut donc se préparer à lutter pour une paix inclusive.

« Les temps sont troubles pour l’humanité et pour notre planète. La pauvreté perdure et les inégalités se creusent. Les conflits ne cessent de déchirer les sociétés, infligeant d’immenses souffrances à des millions de femmes et d’hommes. L’extrémisme violent progresse, les actes de terreur et de barbaries frappent les communautés dans toutes les régions » a t-elle mentionné.

Tout le monde est appelé à œuvrer pour la paix. « C’est à ce prix que la sécurité de tous et par tous sera une réalité démocratique » a rassuré la  Représentante-Résidente du PNUD au Togo, Mme Béatrice Dogbé.

Publier un Commentaire