Agri - Environnement

Togo : La Brasserie BB de Lomé créatrice d’emplois suite à un contrat avec l’ESOP

Une forte délégation de la Brasserie, avec à la tête le directeur général Mr M. Thierry FERAUD, s’est rendue hier à Notse. Ville historique des Ewe, réputée pour les vestiges des murailles du roi Agokoli. Elle est située à 90km de Lomé. Cette visite n’était pas touristique. C’était plutôt dans le but d’honorer une promesse du directeur général de la Brasserie. Promesse qui consiste à visiter la rizerie de l’ESOP après 3 mois de collaboration. Rappelons que le 9 juin 2017 la Brasserie de Lomé a signé un contrat avec l’ESOP (Entreprise de Services et Organisation des Producteurs) pour la production et la fourniture du riz à la Brasserie de Lomé.

Rizière de l’ESOP à Notse, visitée par la Brasserie BB de Lomé

La bière contient entre 20 à 25% de riz qui se transforme après en sucre et cette matière première la Brasserie en a besoin pour nous fabriquer de la bonne bière. C’est ainsi que le directeur général de la Brasserie qui, arriver à Lomé le 1er septembre 2016 a mis en place un programme de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) qui a donc conduit à ce partenariat avec l’ESOP.

M. Thierry FERAUD, DG de la Brasserie BB de Lomé

Selon M. Thierry FERAUD, le riz de l’ESOP jouit aujourd’hui d’une très bonne qualité, propre à la fabrication de la bonne bière et ce, après quelques mois d’investissement de recherche et de qualité. Aujourd’hui on peut être fière de ce partenariat qui déjà en 3 mois a crée plus de 1300 emplois et dans les années à venir les emplois dans le secteur devraient augmenter jusqu’à 10 000 a ainsi déclaré le DG de la Brasserie tout en espérant que le besoin total de la brasserie qui est de 4000 tonnes soit satisfait d’ici là; ce qui n’est pas le cas actuellement. Actuellement la BB ne dispose que de 1000 tonnes par an.

 

 

Mme Carolle AHOULIMI, la Directrice de l’ESOP

Prenant la parole, Mme Carolle AHOULIMI, la Directrice de l’ESOP s’est félicitée de ce partenariat avec la Brasserie. Pour elle, ce contrat avec la brasserie a permis à l’ESOP de signer des engagements avec un grand nombre de producteurs de riz passant ainsi de 7 000 à 8 000 producteurs. Ce contrat a également permis à l’ISOP de pouvoir obtenir des facilitations auprès des institutions financières.

 

 

 

L’ESOP dispose d’autres agences à l’intérieur du pays comme ESOP Agou, ESOP Elavanyon, ESOP Amou, ESOP Badou.

Pour sa part, Mr ABITOR le  Directeur Général de ETD  (Entreprise Territoire et Développement), entreprise ayant créée l’ESOP, a saluée la présence de la Brasserie et a souligné l’importante et l’espoir que cette collaboration donne à la population togolaise.

Avec une production passant de 2 000 à 20 000 tonnes par an, le contrat de l’ESOP avec la brasserie permettra au personnel de l’ESOP ainsi qu’à ses milliers de producteurs et toutes leurs familles d’avoir des revenus. L’impact est grand étant donné l’importance de l’agriculture dans notre pays considérée comme étant la première activité économique.

Si la Brasserie est créatrice de milliers d’emplois au Togo et permet à des populations de joindre les deux bouts, il revient aux consommateurs d’encourager cette initiative de la Brasserie. En d’autres termes, chaque gorgée de bière que nous prenons créée de l’emploi. Consommons produits togolais.

Publier un Commentaire