Societé

Crise au Togo : le MMLK craint un drame humanitaire

Dans le nord du Togo principalement à Sokodé et à Bafilo, les populations n’ont pas été tendres envers les forces de l’ordre lors des dernières manifestations. Les militaires et gendarmes ont violemment riposté au point où la situation ne tourne au drame et n’indigne plus d’un. La réalité est tout autre sur le terrain. Il est devenu difficile de se nourrir comme avant puisque la peur règne dans les coeurs. La plupart sont allées se réfugier dans les pays voisins. Le MMLK demande au Programme Alimentaire Mondial de pouvoir intervenir à temps.

DRAME HUMANITAIRE AU NORD DU TOGO : LE MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING APPELLE À LA FOIS À LA SOLIDARITÉ NATIONALE ET AU PROGRAMME MONDIALE ALIMENTAIRE (PAM) EN VUE D’ASSISTER CES POPULATIONS EN DÉTRESSE (SOKODE, BAFILO ET MANGO).

Le Togo est secoué par une crise politique sans précédent depuis le 19 août dernier avec des soulèvements et des contestations et dont les populations sont victimes des actes de violences et de répressions sanglantes. Les localités les plus touchées et atteintes en dehors de la capitale sont les villes de Sokodé, de Bafilo, de Mango et de Dapaong.

Assiégées et terrifiées par les forces de sécurité et de défense, les villes notamment Sokodé et Bafilo sont presque abandonnées avec des populations sans possibilité d’exercer leurs activités pour les unes, et l’obligation pour les autres de fuir leurs localités pour se réfugier dans des pays étrangers.
Du coup, nous assistons à un drame humanitaire défini par la pénurie alimentaire la malnutrition, la faim, les maladies et les abris de fortune.

Selon les informations, cette situation persiste et nécessite une prompte et diligente solution à l’urgence humanitaire dans ces localités. Face à ce triste constat, le MMLK réitère son double appel, d’abord à la solidarité nationale ensuite au programme alimentaire mondial afin d’apporter des soutiens multiformes à ces populations vulnérables.

La cause principale de ces incidences malheureuses étant les représailles et les répressions des forces de sécurité et de défense, le MMLK demande instamment aux autorités de lever l’état de siège en vue de favoriser le retour rapide à la vie normale quotidienne. Le MMLK invite ces populations à leur retour à privilégier la voie pacifique pour règlement de tout différend. La cohésion, la stabilité et la volonté de vivre ensemble sont à ce prix.

Mouvement Martin Luther King -LA VOIX DES SANS VOIX .

Publier un Commentaire