Santé

Fin et début de mission pour des médecins chinois au Togo

La Chine et le Togo poursuivent tranquillement leurs coopérations notamment dans le secteur de la santé. Ce week-end, la 21ème  mission médicale chinoise après deux années de service rendu au peuple togolais a quitté le pays en laissant sa place à une autre.  L’ambassadeur de Chine au Togo, Liu Yuxi a reçu les adieux de la vingtaine de spécialistes dans différentes disciplines en présence d’une délégation du ministère togolais de la Santé publique.

Le diplomate chinois s’est réjoui de l’engagement et du dévouement de ses compatriotes  et des prestations de la 21ème  mission médicale au sein  du Centre Hospitalier Régional Lomé-Commune (CHR-Lomé Commune) et le CHR-Kara-Tomdè.  La délégation médicale était composée de  généralistes, d’anesthésistes, de chirurgiens, orthopédistes, de spécialistes en  acupuncture et en traumatologie, de gynécologues et de laborantins.
« Aujourd’hui, c’est notre départ et nous sommes vraiment très heureux d’avoir travaillé avec nos frères togolais », a déclaré Jia Yu, chirurgien et chef de la 21e mission médicale, qui s’est confié à nos confrères de l’agence chinoise  Xinhua, en marge de la cérémonie d’adieu dans l’enceinte de l’ambassade de Chine à Lomé. Les membres de l’équipe rentrant à leur pays auront un bon souvenir du Togo selon l’ambassadeur.

« Avec nos frères togolais, nous avions travaillé pendant trois heures pour enlever une énorme tumeur et soulager un patient »  se rappelle Jia Yu, qui reconnait la complexité de ce genre d’opération.   C’est dire que l’alliance sino-togolaise porte en son sein des fruits inestimables.

Singo-Tokofai Assétina, Coordinatrice du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT), pense que « la Chine est l’un des rares pays avec lesquels il y a cette coopération continue depuis 45 ans avec le peuple togolais ». Occasion pour elle de saluer les efforts  des spécialistes chinois en acupuncture au sein de la mission médicale.  « Ça fait une particularité qui vient en appoint à la rhumatologie. Ça nous distingue des autres centres », a renchéri M. Yakoubou. On évoque aussi l’appréciation positive qu’on les populations des différentes prestations des spécialistes chinois qui laissent leurs places à la 22ème mission médicale.

 

.

Publier un Commentaire