Politique

Togo : Manifestation spontanée ce matin au siège de la CENI

Une manifestation spontanée a eu lieu ce lundi  matin devant le siège de la Commission Electorale  Nationale Indépendante (CENI) pour faire barrage au processus de réformes enclenché par le gouvernement togolais. Ce matin très tôt, une manifestation que personne n’a vu venir a secoué la ville de Lomé et ses environs.

Les manifestants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes par la Police. Selon les premières informations, il y aurait des blessés. Très remontés, les jeunes sont venus siéger devant la CENI pour crier leur ras-le-bol et dire aux autorités qu’en aucun cas, le référendum ne devrait avoir lieu.  Beaucoup d’entre eux ont également affirmé être contre la nouvelle composition de la CENI qui non seulement se chargera du référendum de tous les débats mais aussi de la supervision et de la bonne tenue des échéances électorales à venir.

« L’expression de ce matin, c’est pour dire que nous ne sommes pas d’accord avec la composition actuelle de la CENI. C’est une CENI frauduleuse. Et nous ne sommes pas d’accord avec son fonctionnement. Nous disons également non au referendum », a lancé un des manifestants. « Si nous sommes aujourd’hui devant la CENI c’est parce que nous ne la trouvons pas crédible » a ajouté un autre.

Depuis au moins deux (2) mois, le Togo se trouve dans une impasse. Le pays se fragilise au jour le jour à travers des manifestations publiques organisées aussi bien par l’opposition que le parti au pouvoir. L’actuel débat tourne autour de la Constitution de 1992. Pour certains, elle doit revenir dans son intégralité. Pour d’autres il faut juste changer des articles sur la limitation de mandats présidentiels à deux et adopter les élections à deux tours. Chaque parti se radicalise et tente de faire aboutir sa volonté .

Depuis le début de la crise,  au moins 5 personnes dont des mineurs ont déjà perdu la vie et des blessés ont été enregistrés tout comme un nombre incalculable de dégats matériels.   Les pays de la sous-région tentent de leurs côtés de faire revenir le calme.

 

Publier un Commentaire