Education

ACE : Une nouvelle association estudiantine vient de voir jour à l’Université de Lomé

Image Archive d’étudiants Africains

Les difficultés que rencontrent les étudiants au Togo ne sont pas à négliger puis qu’étant toujours d’actualité. Des problèmes de salles pléthoriques à la faible couverture du réseau wifi (dû au nombre d’abonnés)  jusqu’aux allocations, il y a assez de raisons pour créer des espaces de rencontre où plusieurs voix peuvent faire une pour mieux se faire entendre. Plusieurs associations d’étudiants s’illustrent de diverses manières sur le campus universitaire de Lomé. Il y a celles dont les revendications sont loin d’être pacifiques et celles dont les voix ne portent pas assez. Néanmoins, elles se complètent.

Une nouvelle association estudiantine vient d’être lancée à l’université de Lomé. Dénommée Association pour la Cause Estudiantine, ACE , elle compte travailler aux côtés de celles déjà existantes. Le travail bien fait, le sérieux et la responsabilité sont les crédos de ce mouvement d’étudiants. La cérémonie de lancement s’est déroulée ce jeudi 23 novembre à l’UL.

A en croire le Président de « ACE », M. Kossi OKOUTO,
« Des projets de formation en cuisine, en conduite et en pâtisserie sont dans nos visions » . D’après ses propos, l’association vise à inculquer les notions d’entrepreneuriat aux étudiants. Il sera question de lutter aussi pour mettre en place des projets professionnels afin de permettre à chacun de s’auto suffire. Chacun aura donc l’opportunité de maîtriser une activité génératrice de revenus devant soulager un tant soit peu la galère estudiantine.

A cela s’ajoute la chasse aux fausses informations. Le constat est tel que la majeure partie des associations versent dans la désinformation et les étudiants prennent des décisions hâtives. Il s’agira donc de donner aux collègues étudiants des informations vérifiées afin de prendre de bonnes décisions pour l’avenir.
« Nous allons partager de vraies informations avec nos camarades et voir ensemble ce que nous pouvons réclamer. Notre crédo est de privilégier le dialogue dans nos manières de faire », a expliqué Kossi OKOUTO.

 

Publier un Commentaire