Jeunesse et emploi

Paix, entrepreneuriat et autonomisation, le CNJ et le CJD à l’œuvre  

Image archive

La crise sociopolitique ne laisse pas indifférents certains acteurs de la société civile qui ont compris qu’ils ont un rôle primordial à jouer.  Dans la dynamique d’atteindre un maximum de jeunes togolais en les sensibilisant sur la paix, la  citoyenneté, l’entrepreneuriat et de l’autonomisation, le CJD (Collectif des Jeunes pour le Développement) et son partenaire, le CNJ (Conseil National de la Jeunesse) ont mis le cap sur Adéticopé,  un canton Lomé.

Le Préfet de Zio, Etsè Kodjo Kadévi, s’est réjoui de cette initiative qui devra marquer les esprits et apaiser la tension actuelle. Il encourage le pluralisme des communautés. « Si cette diversité doit être prise de négatif, ce sera trop dangereux » a-t-il expliqué.

Le préfet n’a pas manqué d’appeler la jeunesse de sa localité à faire preuve de grandeur d’esprit, à préserver l’esprit de paix.  « N’acceptez pas qu’on détruise ce pays et que vous héritiez d’un pays détruit, mais plutôt travailler à hériter d’un pays construit pour que vous y ajoutiez la vôtre », a-t-il renchéri.

Le lien entre la paix et le développement des activités génératrices de revenus a été au cœur de cette rencontre. Cela a été explicité par une communication. Il ressort que les jeunes, dans leur souci de s’orienter vers l’auto-emploi doivent rechercher la quiétude partout afin de faire leurs activités en toute tranquilité. « Approchez-vous des partenaires et des structures étatiques pour jouir des finances qui existent », a exhorté le formateur Joseph Kasando.

Cette formation a sa raison d’être si on considère que la plupart des casses sont imputés ou encore commis par les jeunes. Dans une atmosphère assez tendue et efffrayante, il est plus que jamais urgent de faire comprendre aux jeunes que la violence ne conduit à grand chose. Les diverses manifestations, le saccage des commissariats, des entreprises étatiques sont mis sur le dos des populations. Elles sont les premiers à en souffrir d’une manière ou d’une autre. Avec la compréhension et l’esprit  de dialogue, chacun pourra vaquer comme bon lui semble à ces occupations.

 

 

Publier un Commentaire