Jeunesse et emploi

Togo : La chaîne A+ recherche les talents de l’écran

Le cinéma au Togo commence petit à petit comme un oiseau qui fait son nid à s’imposer. Tous les acteurs impliqués sans distinction aucune font un travail on ne peut plus louable. En témoigne les nombreuses distinctions raflées lors de compétitions sur le plan national qu’international. Plus convaincant encore, la chaîne de télévision A + est depuis le week-end dernier en prospection au Togo.

L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, la chaîne de divertissement « A+ », Canal+ recherche de nouveaux talents dans le monde cinématographique afin dit-on de rehausser le niveau de la culture togolaise.

Le groupe compte travailler de concert avec les acteurs du secteur pour atteindre sans faille les buts fixés.
« L’objectif est de prendre contact avec les réalisateurs, producteurs, scénaristes du cinéma au Togo et leur présenter les opportunités que leur offre la chaîne « A+ ». Nous allons mener des échanges et réflexions afin d’offrir une large visibilité aux producteurs via la chaîne A+ », a expliqué Michel Mutombo-Cartier, le Directeur des productions de « Canal+ groupe ».

 

A+ est une chaîne généraliste de divertissement qui est ouverte au continent dans toute sa diversité en mettant le projecteur sur les talents de toute l’Afrique.

A+ offre aux téléspectateurs des séries inédites, films, téléfilms et divertissements, avec des Talent show éblouissants, des magazines, du live et de l’humour. De plus, la chaîne propose 70 % de séries télévisées africaines principalement francophones mais aussi anglophones, lusophones et afro-américaines, doublées en français, ainsi que des fictions comme les films de Nollywood (Nigéria) des émissions de divertissement et de télé-réalité voire des jeux.

La chaîne diffuse jusqu’à 1300 heures de productions inédites par an et plus de 100 heures de divertissement avec ses 25 productions « made in Africa ». Elle a un rayonnement dans plus de 25 pays d’Afrique.
Pour la petite histoire

,
A+ a été lancée le 24 octobre 2014 en destination de la classe moyenne africaine naissante.

 

Publier un Commentaire