Technologie

Café Informatique présente le tout nouveau produit de la maison Microsoft

La 14ème Foire Internationale de Lomé est rentrée dans les annales de l’histoire depuis ce lundi 11 décembre. Du 24 novembre au 11 décembre, près de 267 000 visiteurs (à en croire les organisateurs) ont pu faire le tour de ce centre commercial devenu un carrefour incontournable des affaires en Afrique.

Mais avant sa fermeture, plusieurs journées ont été dédiées à certaines sociétés de la place. Que ce soit Ecobank, Moov ou encore Café Informatique, chacun en a eu pour sa part. Une occasion pour présenter produits et services, dernières innovations , entre autres.

Vendredi 08 décembre dernier, c’était au tour de l’une des entreprises leaders de l’informatique au Togo, Café Informatique. La société a profité des derniers jours pour rencontrer les visiteurs et partant tout le public sur le site du Centre Togolais des Expositions et Foire (CETEF) de Lomé.
Les échanges ont tourné autour de l’ « office 365 » utilisable sur les PC, Smartphones et tablettes. Ce fut l’occasion de le présenter en avant-première au public.
« Office 365 est une solution de Microsoft qui permet de bénéficier de toutes les nouvelles technologies de Microsoft à moindres coûts. C’est une solution qui est dans le Cloud c’est-à-dire qui se trouve dans des serveurs de Microsoft éparpillés un peu partout dans le monde », a expliqué le Directeur général adjoint de Café Informatique, Noagbodji Ayikido à nos confrères de l’agence Afreepress.

Selon des renseignements fournis par Wikipédia, Office 365 représente la dernière version de Microsoft. Elle est composée de services cloud c’est-à-dire d’hébergement de données sur des serveurs à distance en mode abonnement mensuel ou annuel.

Les particuliers, les petites et grandes entreprises sont potentiellement ciblés puisque le service est facile d’utilisation rein que par l’entremise d’un identifiant et un mot de passe.
Au Togo, le lancement officiel de l’ « Office 365 » de Microsoft est prévu pour les jours à venir. Nous y reviendrons…

 

 

Publier un Commentaire