Santé

Les boissons KO Energy Drink périmées circulent !

Fin d’année rime souvent avec vente à prix réduit de boissons de tout genre et produits alimentaires. Cela ne semble pas nouveau mais parler des boissons les plus connues et bien consommées alors là, il faut être plus vigilants. L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) a rendu public un communiqué pour alerter le public sur la circulation des produits KO Energy Drink dont la date de péremption est dépassée depuis 2 années. Seul hic : il s’agirait d’une erreur de marquage en provenance de l’usine surtout que les tests ne révèlent aucun effet nocif dur la santé. Le doute est recommandé.

 

Communiqué de l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) relatif à la vente de la boisson périmée de marque KO ENERGY DRINK dont l’Année de péremption est 2015

Depuis quelques jours, des informations circulent à travers les médias et réseaux sociaux sur la vente de la boisson de marque K.O ENERGY DRINK « made in Austria » périmée. Cette information qui défère la chronique n’a pas laissé indifférents les consommateurs qui se sentent inquiétés du fait que la date de péremption inscrite sur l’emballage est fixée au 24.06.2015. Deux ans après sa date de péremption, cette boisson est toujours vendue sur le marché. Des explications ont été données sur la présence de cette boisson dans les circuits de vente à savoir qu’il y aurait eu une erreur lors du marquage de la date limite de consommation (DLC) qui devrait être 2019.

L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) étant interpellée sur cette affaire rappelle une fois encore que les règles en matière de consommation précisent que l’étiquetage des produits alimentaires doit comporter la date jusqu’à laquelle la denrée conserve ses propriétés spécifiques ainsi que l’indication des conditions particulières de conservation.

L’ATC a eu vent d’analyses qui ont été faites par des laboratoires et l’existence de documents d’analyses notamment les certificats de salubrité délivré par l’Institut National d’Hygiène et l’ITRA ainsi que l’autorisation de mise sur le marché du ministère du commerce en date du 25.09.2017 confortant la population à se débarrasser de la peur sur le produit.

Devant cette situation ambigüe qui met le doute dans les esprits, l’ATC demande aux consommateurs d’être vigilants par rapport à la consommation de la boisson K.O Energy Drink sur laquelle la date d’expiration est fixée au 24.06.2015 et qui est considérée pour le moment comme un produit douteux. Le simple fait d’avoir fait des analyses ne doit pas donner un quitus au produit pour sa consommation car il n’y a pas de conformité entre l’emballage et le contenant du produit d’où sa fausse identité.

L’ATC a formellement saisi par courrier officiel le Ministère du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé afin que ce produit incriminé soit retiré du marché car portant à confusion. Par ailleurs, elle interpelle ledit Ministère ainsi que ceux en charge de la santé, de la sécurité et la société importatrice à se saisir rapidement de ce dossier afin de situer officiellement les consommateurs sur la consommation ou non de cette boisson de marque K.O ENERGY DRINK.

Toutes les règlementations sanitaires, commerciales et la loi No 99-011 portant organisation de la concurrence au Togo sont très explicites sur la question car la date de péremption des boissons peut être une date limite de consommation qui, dépassée risque de présenter un danger pour la santé du consommateur.

En tant qu’organisation de consommateurs, l’ATC reste très regardante sur : la Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) ainsi que la Date Limite de Vente (DLV).

Espérant une réaction officielle dans les prochains jours des partis impliqués sur cette affaire de K.O ENERGY DRINK, l’ATC appelle les consommateurs et la population à plus de vigilance en ces périodes de fin d’année où beaucoup de produits périmés, contrefaits et falsifiés inondent les circuits de vente.

Faites toujours attention aux produits périmés

L’ATC pour la qualité de la vie

 

L’ATC

Publier un Commentaire