Santé

Mabest met le cap sur Lomé et Kara

Les responsables de l’hebdomadaire « Santé-éducation » étaient face à la Presse en fin de semaine dernière pour dresser le bilan de la 1ère édition du Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) tenu du 12 au 14 novembre 2017 sur l’esplanade du Palais des congrès de Lomé.

Selon les chiffres avancés, neuf mille sept cent vingt (9720) visiteurs, 27 sociétés togolaises exposants, 547 participants aux conférences publiques d’éducation sur le diabète, l’hypertension, les AVC et l’importance de la fortification alimentaire ainsi que  221 bénéficiaires du dépistage gratuit du diabète ont été notamment enregistrés.

Autant de chiffres qui prouvent que l’initiative a été bien accueillie par le public de Lomé et ses environs.

« Les bilans moral et technique ont été très satisfaisants. Les exposants ont été nombreux. Nous remercions  le ministère de la Santé qui nous a prêté main-forte avec son implication et les autres partenaires ayant compris le lien intrinsèque entre notre alimentation et notre façon de vivre », a confié le Directeur Général de Santé-Education, Basile Mignaki à nos confrères de l’agence Afreepress.

Néanmoins, une   2ème édition du MaBEST est en préparation. Elle se tiendra du 06 au 15 avril 2018 à Lomé avec un marché régional prévu au  cours du mois de juillet à Kara.

La première édition du MaBEST dont le thème est : « les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) et la bonne alimentation » avait pour objectif principal d’amener la population à saisir l’importance d’une consommation bio et saine à même de jouer un rôle positif sur la santé humaine.

La foire Mabest si on ose l’appeler ainsi  a permis de faire découvrir  les compléments alimentaires, les aliments enrichis, les breuvages fruits, légumes et épices et faire mieux connaitre l’importance nutritionnelle et thérapeutique des aliments enrichis tel que l’a expliqué son promoteur. Il insiste aussi sur le volet  communications thématiques de ces  aliments enrichis ainsi que des  compléments alimentaires.

 

Publier un Commentaire