Agri - Environnement

Togo : Bientôt un institut de formation sur l’agro-développement (IFAD)

L’agriculture au Togo contribue largement au PIB national. Depuis quelques années, les projets visant à en faire un pôle incontournable de création d’emplois se multiplient. Chaque acteur du secteur va d’initiatives en initiatives avec en toile de fond, la formation, la mécanisation des moyens agricoles. Autant d’efforts et d’investissements qui méritent d’être suivis, encouragés et recardés au besoin.

Ce mardi 05 décembre 2017 à Elavagnon dans l’Est-mono, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a présidé le lancement des travaux de construction de l’Institut de Formation pour l’Agro-développement (IFAD).
D’après des informations publiées sur son compte Twitter, le président Faure Gnassingbé a annoncé que ce nouveau centre va former des aquaculteurs. Au-delà, des formations de qualité en agriculture seront également données. Pour lui, il ne servira à rien de chercher à négliger l’agriculture mais de plutôt travailler à en faire un maillon incontournable et indispensable de la croissance économique du pays.

La formation des principaux acteurs intervenant dans le secteur agricole dans toute sa diversité est un sujet préoccupant. Le gouvernement entend en faire une priorité puisqu’il faut des personnes compétentes à des postes stratégiques pour mettre à nu les goulots d’étranglements qui tentent de freiner l’élan de l’essor agricole dans le pays.
La formation a toujours été un aspect indispensable d’une vraie révolution agricole à même de venir à bout un tant soit peu au problème récurrent du chômage des jeunes. Cela passera sans doute par l’incitation des uns et des autres aux initiatives privées, à l’entrepreneuriat agricole.

« L’agriculture étant notre premier richesse, son plein potentiel ne sera atteint que lorsque nous formerions suffisamment d’entrepreneurs agricoles et aquacoles. Cette vision que porte le Togo est confortée par de diverses réalisations. L’éducation reste un impératif pour l’édification d’une nation prospère. Mieux, l’enseignement technique demeure l’une des clés de voûte de l’entrepreneuriat », a indiqué le président sur son compte Twitter.

 

 

Publier un Commentaire