Santé

Togo: le ministère de la santé sonne l’alerte sur le lait Picot contaminé

Les produits importés de l’Europe ou encore de l’Asie sont la plupart du temps contrefaits, impropres à la consommation ou simplement de qualité douteuse. Ces dernières années, les réseaux de trafiquants se sont réorganisés pour mieux parvenir à leur fin. Au même moment, les autorités togolaises sont aussi bien informées et ripostent au besoin. C’est à se demander si les produits sont véritablement inspectés aux différentes frontières existantes et si les contrôles se font avec la rigueur qu’il faut. La question mérite d’être posée surtout du fait de la continuité de la bataille.

D’après des informations parvenant de l’international sur la mauvaise qualité de certains produits laitiers déversés sur le marché togolais, le ministère de la santé a procédé à des investigations mercredi.
Des fouilles pointues ont permis de retrouver les produits laitiers concernés qui sont de marque Picot et Milumel et destinés aux enfants de premier et deuxième âge. De vrais nourrissons !
Ces produits contiennent de la salmonelle, une substance reconnue être à la base de plusieurs épidémies d’origine alimentaire dans des pays comme le Canada. Chez les nourrissons, cela crée la plupart du temps des diarrhées et des vomissements.
« Le ministère de la santé et de la protection sociale demandent aux opérateurs économiques y compris les grossistes de chaînes de distribution pharmaceutiques de retirer des circuits de commercialisation et de procéder à leur destruction pure et simple », informe un communiqué du ministère.

Il est également demandé aux personnes ayant ces produits de les déposer au centre public de santé le plus proche pour destruction.
Au Togo, les populations sont exhortées à redoubler de vigilance et dénoncer toute tentative de commercialisation des produits indexés.

Retrouvez le communiqué intégral du Ministère de la santé.

Publier un Commentaire