Societé

Togo : Le Pascrena laisse sa place au Pro-cema

Le Projet d’appui à la société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA), clôturé depuis mars 2016 est enfin relégué au passé.
Le silence qui a entouré sa fin vient d’être rompue par l’annonce du lancement d’un nouveau programme favorisant le dialogue entre la société civile togolaise et l’Etat. Il s’agit du « Programme de consolidation de l’Etat et du monde associatif » (Pro-CEMA) qui vient continuer le chantier déjà entamé.
Prévu pour une durée de 40 mois avec un financement à hauteur de 3,3 millions d’euros par l’Union européenne , il est confié à un bureau d’études belge.
Le Pro-CEMA est un programme d’appui à la civile . « Nous serons obligés de faire l’équilibrisme pour ne pas irriter mais favoriser les conditions du dialogue entre l’Etat et la société civile », a confié l’un des responsables du programme à nos confrères de Global Actu.

Le programme va se pencher spécialement sur les questions de genre, voir de près les rôles et responsabilités confiés aux femmes dans la société.
« Concernant les organisations de femmes, le Pro-CEMA vise à favoriser l’accès des femmes à la vie politique et surtout à avoir plus de femmes aux échéances électorales prochaines. Une place de choix sera aussi accordée à la culture » , poursuit Global Actu.
En terme de bilan du PASCRENA, son coordinateur M. Tassignin, a laissé entendre que cela est mitigé. « C’est un vaste chantier que nous ne pouvons pas prétendre atteindre dans 48 mois. Nous avions fait ce que nous pouvons faire. Nous avons eu des avancées, des limites, nous avions connu tout mais aujourd’hui, on peut espérer entendre que la situation des OSC comme elles étaient quand nous avions démarré le projet n’est plus pareil, il y a eu du chemin qui a été fait », note t-on.

Le programme a été marqué durant les années dernières par des formations, des sensibilisations, des formations à la citoyenneté, entre autres.
Doté d’un fonds de 6 millions d’euro (soit 4 milliards de F.CFA) , le Pascrena a permis de mettre en œuvre au total 26 projets.

 

Publier un Commentaire