Business

La société QNET réitère la transparence de ses activités au Togo

La société QNET, spécialisée dans le marketing directe a rencontré mercredi à Lomé, la Presse nationale pour échanger autour de ses activités en ce début d’année. Présente au Togo  il y a pratiquement une année, la société permet à toute personne qui le désire de pouvoir devenir un entrepreneur en s’investissant  dans le  marketing direct. Loin des réseaux avec des conditions interminables, des promesses d’emploi, des grades à monter, les responsables de QNET ont précisé ne pas être dans cette dynamique d’arnaques et de faux, d’usage de faux  faites aux pauvres citoyens.

Cœur du métier

Concrètement, QNET donne l’opportunité à ceux qui se sentent capables de travailler, possédant des qualités qu’il faut, de vendre tant en ligne que physiquement, d’être à leurs comptes. Elle offre une certaine flexibilité à ces collaborateurs qui deviennent des représentants indépendants distribuant les produits de l’entreprise notamment des montres, du café, des bijoux, produits de beauté, etc.

Les véreux n’ont pas droit de cité

Dans ce business de marketing professionnel, les faux n’ont pas droit de cité. Ils sont radiés au bon moment. Ils sont nombreux aujourd’hui à entacher la réputation de la société puisqu’il y a quelques mois, des Togolais ont été victimes des agents malhonnêtes se réclamant de QNET.

La société s’est tout simplement désengagée de ces personnes en réitérant agir en toute transparence. Quant à l’affaire de la Côte d’Ivoire évoquée plus haut,  le représentant de QNET au Togo, KASSIKI Dieudonné a rassuré que les enquêtes se poursuivent et que tout sera mis en œuvre pour retrouver les fautifs.

« La garantie de QNET est qu’aujourd’hui, la société a une agence au Togo et la plupart des achats se font en ligne. Une fois cette étape, l’acheteur peut venir récupérer ses produits en toute quiétude. Je suis à l’écoute des clients et de leurs préoccupations à tout moment. S’il y a un  incident quelconque, il suffit de m’en avertir », a-t-il rappelé.

 

 

 

Publier un Commentaire