Education

La LTDE Section Lomé et Kara font entendre leurs voix

La Ligue Togolaise des Droits des Élèves et des Étudiants (LTDE) n’est plus vraiment à présenter. Elle fait partie des mouvements estudiantines les plus fermes et téméraires dans leurs revendications. Cette semaine, un répit est mis à leurs activités, le temps de lancer un ultime appel aux autorités universitaires pour qu’ils se penchent sur les réels problèmes des étudiants. La demande est cette fois synchronisée avec la section Kara de la LTDE.

 

Les étudiants se plaignent de leurs conditions de vie et de travail surtout en ces périodes marquées par une crise dont les conséquences sont aussi économiques. Ils demandent que ce qui est à eux leur reviennent. Beaucoup d’observateurs estiment que cette situation va renforcer la précarité dans laquelle végètent les apprenants.

«  Le Bureau Exécutif National, soucieux du bien-être des étudiants pauvres qui, pendant ces moments délicats d’examens ont besoin de leurs tranches pour subvenir à leurs besoins, a expressément demandé aux autorités universitaires et gouvernementales d’augmenter les tranches et de les faire sortir avant le début des examens », souligne un communiqué de la Ligue.

Hormis cela, le dialogue inter-universitaire tient à cœur aux étudiants qui font  encore la demande pour disent-ils trouver des solutions justes et acceptables aux problèmes et difficultés contenue dans leur  plate-forme revendicative. Ce dialogue annoncé, il y a quelques semaines n’a pas encore reçu l’aval des responsables des universités du Togo.

« Les sections UL (Université de Lomé) et UK (Université de Kara) de la LTDE appellent une fois encore les autorités à revenir à la raison, en ouvrant dans les soixante douze (72) prochaines heures le dialogue souhaité en vue d’un campus prospère, apaisé et totalement épanouie », insistent-ils et prévenant que si rien n’est fait, la lutte reprendra de plus belle.

Un appel est lancé  à l’endroit de tous les étudiants, et aux associations afin de se joindre à la lutte des étudiants.

Publier un Commentaire