Battu aux législatives dans la circonscription du Yoto, le leader d’Obuts (opposition), Agbéyomé Kodjo (photo), membre du collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST) a fait part de son intention d’introduire un recours.

Il rejette les résultats du scrutin et accuse le pouvoir de l’avoir empêché d’accéder à l’Assemblée. M. Kodjo évoque une décision ‘injuste et inique’, ‘une volonté délibérée de détruire politiquement un homme, à défaut d’avoir réussi à l’anéantir physiquement’.

On rappellera à l’ancien Premier ministre que le libre choix revient aux électeurs. Ces derniers n’ont pas souhaité le voir siéger au Parlement. 

Au total, le CST a obtenu 19 sièges selon les résultats provisoires rendus publics dimanche par la Céni.

Topics #Agbeyome Kodjo