Santé

La lutte contre le cancer des seins passe aussi par le numérique

www.nocancer.net, c’est l’adresse du nouveau site internet mis en ligne par l’ONG Alafia pour venir à bout du cancer  des seins et même celui de l’utérus. L’information étant une arme importante dans cette lutte, cette organisation non gouvernementale met l’accent sur les nouveaux médias. En début de semaine, ce site a été présenté à la population. La cérémonie de présentation s’est déroulée en présence de sa Directrice exécutive, Mme TATEY Adjoavi et de la Directrice des établissements des soins et de la réadaptation, Mme BABA Amivi.

A travers le thème : « Vulgarisation du site web (www.nocancer.net) », les responsables de cette ONG ont confié à nos confrères d’Afreepress vouloir « contribuer à la réduction du taux de mortalité lié au cancer du sein à travers la vulgarisation des informations utiles sur le site web. L’ONG Alafia a promis de continuer sa mission d’exhortation des populations togolaises à la culture de l’éducation physique pour lutter contre certaines maladies ».

« Le site nocancer.net,  renseignent les initiateurs,  est une initiative de l’ONG ALAFIA en collaboration avec l’Institut National de Cancérologie. Le site vise à informer le public sur les maladies dévastatrices qui sont le cancer du sein et le cancer du col de l’utérus ».

Même son de cloche au niveau du projet : « Enseignantes contre le cancer du sein » en 2016-2017 dont l’objectif est de mener des activités de sensibilisation des enseignantes et élèves des établissements publics de Lomé sur la prévention du cancer du sein et les pratiques d’auto-dépistage.

Selon les chiffres avancés par l’ONG Alafia, après une année d’activités, 3 campagnes publiques de dépistage ont été faites dans  22 établissements scolaires et 153 enseignantes ont été dépistées puis  ensuite formées. Ces campagnes ont permis de diagnostiquer 801 femmes et filles dont 91 se sont révélées positives (soit un taux de 11,36%).

Aussi faut-il noter que le cancer des seins ne peut plus être féminisé. Les hommes aussi sont touchés au point où 6 cas de cancer de sein ont été détectés au cours des campagnes de l’ONG Alafia.

 

Publier un Commentaire