Politique

Le président béninois Patrice Talon en visite de travail au Togo

Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon a été reçu mercredi par le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, Président de la République togolaise, Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Mr Talon était à Lomé pour une visite de travail et d’amitié qui a durée 3 heures.

Le déplacement du Président béninois à Lomé s’inscrit dans le contexte du renforcement des relations de coopération et d’amitié entre les deux pays et fait suite à sa tournée dans la sous-région ouest africaine, qui l’a conduit notamment en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Ghana.

Les deux chefs d’Etat ont passé en revue les sujets d’intérêt sous régional et international liées à la sécurité, à la lutte contre le terrorisme et la situation socio politique qui prévaut au Togo. Il est connu de tous que le Togo et le Bénin sont des pays frères et amis. Raison pour laquelle depuis le début de cette crise déclenchée le 19 août, plusieurs sources ont évoqué une possibilité de visite de chefs de l’Etat de la sous-région pour faire décrisper l’atmosphère. Cette thèse vient d’être confirmée par la visite de Patrice Talon dont les réels fondements sinon la teneur reste pour le moment assez confidentielle.

 C’est la  deuxième fois pour le Président Patrice Talon se rendre au Togo. Sa première visite  remonte à mars 2016 juste au lendemain de son élection.

Il faut noter que d’autres sources parlent d’une visite prochaine d’au moins 5 chefs d’Etat des pays limitrophes pour apporter une goutte d’eau dans le vin amer que boit le  peuple togolais. Pluseurs autres institutions internationales ou sous-régionales en l’occurrence l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ou encore l’Organisation des Nations Unies (ONU) tentent tant bien que mal d’aider les partis en conflit à trouver une porte de sortie les mettant à l’aise.

 

 

Publier un Commentaire