Le Groupe de Modélistes et Artistes (GMA) Promo a procédé samedi au lancement officiel de la toute première édition du festival international Fil et Aiguille d’Or en abrégé FAO. Promouvoir les marques locales, encourager l’intégration des acteurs de la mode africaine, récompenser sinon honorer les pionniers puis faire découvrir la particularité de la mode togolaise, tels sont en substance les objectifs phares poursuivis par les organisateurs.

Le fait que l’initiative soit à sa première édition n’exclut en rien son extension vers les pays frères et amis de la sous-région ouest-africaine. Cinq pays d’Afrique sont invités au rang desquels le Bénin, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Sénégal. De même , le FAO compte faire de Lomé, le carrefour incontournable et international de la mode africaine. A la fin, les promoteurs veulent mettre en place un annuaire contenant l’adresse de tous les acteurs de mode, partenaires et sponsors éventuellement. De plus, les deux premières écoles de stylisme du Togo seront récompensées ainsi que la première maison de mannequinat du pays.
« Nous voulons montrer les talents du Togo en matière de mode et de création. Notre pays a aussi sa spécificité en matière de mode mais c’est souvent les autres pays qui exhibent leurs particularités. Cet événement permettra également de témoigner notre reconnaissance à ceux grâce à qui la mode s’est ancrée au Togo », a précisé le promoteur du FAO, Gérard Toulassi. Il ajoute que l’essence de la rencontre est aussi de permettre aux modélistes et stylistes de tisser des relations d’affaires durables.

 

Programme détaillé de l’événement :

11 janvier 2018 : Atelier de formation précédé de la cérémonie d’ouverture
12 janvier 2018 : Exposition-vente de tous les stylistes inscrits au festival Fil et Aiguille d’Or dans le jardin du centre communautaire de Bè
13 janvier 2018 : Grande soirée défilée
14 janvier 2018 : Clôture du festival couplée de cocktail et de remise d’attestations

 

Topics #festival international Fil et Aiguille d'Or !