À Lomé où un peu partout dans les rues du pays, plusieurs revendeuses de pain de soja qui selon les spécialistes ne contiennent rien que du colorant dangereux pour la santé et aucun grain de la farine de soja.

Le consommateur qui dépense pour satisfaire à un besoin naturel qui est de se nourrir se retrouve avec d’autres problèmes de santé. Voilà autant de constats qui ont poussé les responsables de l’organisation pour l’ Alimentation et le Développement Local (OADEL) a lancé le projet de développement de la chaîne de valeur du pain de soja à Lomé.

Cette étape survient après celle de Kara et Dapaong (nord du Togo). Pour les deux prochaines années à venir , une cinquantaine de boulangères de Lomé suivront une formation théorique et pratique dans la fabrication de la farine de soja et ensuite la fabrication de pain.

« Nous avons réalisé des tests d’acceptabilité des pains au niveau des consommateurs du nord du pays. Nous avons pu aider les femmes à faire du pain à base de farines locales et il est aujourd’hui important de pouvoir dupliquer cela dans la région maritime », estime Dr Kazia Tchalla, Chef division nutrition, technologie alimentaire et qualité des produits à l’ ITRA.

Pour lui, la culture du soja est excédentaire ce qui veut dire que sa disponibilité ne pose pas problème. La difficulté se trouve au niveau de la fabrication de la farine du faite que le processus ne s’arrête pas à moudre seulement du grain de soja et à vouloir le mélanger à la farine de blé.

« Avant, nous bricolions beaucoup dans la fabrication du pain de soja en utilisant des colorants. Aujourd’hui c’est de l’histoire ancienne. Nous allons maintenant fabriquer du vrai pain au soja pour nos consommateurs et c’est avec plaisir que nous accueillons ce projet », a avoué Mme Marie, une boulangère.

Et à Mme Sidonie de reconnaître que « fabriquer du pain à base de produits locaux à l’instar du soja, du sorgho apporte de la richesse au Togo et garantie la santé des consommateurs ».

 

 

Topics #ITRA #Kazia Tchalla #OADEL #organisation pour l' Alimentation et le Développement Local