Les travailleurs domestiques ne sont pas des personnes tombées du ciel ou de nulle part. Ils doivent être bien entretenus, leurs droits méritent respect également. Il faut tout un arsenal juridique pour y arriver en commençant par la formalisation des prestations de services et évidemment des mesures de lutte contre la migration pour travail domestique à l’extérieur.

C’est en substance le message porté par la Plateforme des organisations de défense des droits des employés domestiques au Togo (Podded) à l’endroit des professionnels de médias ce vendredi au cours d’une conférence de presse.

Les échanges ont permis aux uns et aux autres de comprendre l’importance du sujet. Selon les explications, les travailleurs domestiques devraient travailler sur des contrats définis au préalable. De même, ils devraient être bien traités du fait qu’ils sont dans la plupart des cas des acteurs incontournables dans la bonne marche des ménages, la prise en charge des enfants voire des personnes âgées.

Le souhait du Podded aujourd’hui est de voir ratifier la convention 189 de l’organisation internationale du travail (OIT) ou du moins la prise d’un arrêté protégeant les travailleurs domestiques au Togo. Des efforts sont faits certes mais le chemin est encore parsemé d’embûches.

Une étude comparative a été commanditée par l’État togolais il y a quelques semaines et la prochaine étape serait de traduire dans les textes nationales les dispositions de ladite convention pour une résolution durable des conflits de travail.

Le travail domestique apporte un plus au pays.
« Le travail domestique contribue à l’essor de l’économie dans nos pays. Raison pour laquelle il est important que chacun œuvre pour que la ratification de la convention 189 sur le travail domestique puisse être effective. Cette convention prévoit un certain nombre de dispositions qui couvrent le travailleur », a indiqué M. Koulefionou Komi Sébastien, point focal de Podded dans le Réseau national multi-acteurs de la protection sociale.

De façon plus explicite, « la convention couvre la protection sociale, le respect de la dignité humaine, de la personne humaine et les principes du travail décent », poursuit le point focal.

 

 

 

Topics #employés domestiques #M. Koulefionou Komi Sébastien #point focal de Podded